Novembre 2015

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

La Place du Conseil supérieur, point de ralliement des congressistes

Conviviale et animée, la Place du Conseil supérieur s’est imposée lors du congrès comme un lieu de passage incontournable pour les participants. Son pôle numérique a permis de mesurer l’adhésion suscitée par les outils digitaux, et en premier lieu Expertpass.

 

Lors de la plénière d’ouverture du congrès, le président du Conseil supérieur, Philippe Arraou, a rappelé la ligne directrice de la campagne de communication que doit mener l’Ordre en cette fin d’année 2015: « Nous sommes une profession qui a, certes, 70 ans – un âge honorable-, mais qui est moderne, entreprenante, capable d’accompagner les entreprises et au rendez-vous pour assurer la transition numérique ». Manière pour lui de résumer l’état d’esprit qui devait animer les experts-comptables réunis à Paris. Pour se convaincre de la véracité de ces propos, il suffisait de se rendre sur l’un des points névralgiques de l’événement : la Place du Conseil supérieur. C’est là que les membres de l’institution se sont attachés à mettre en application la dynamique promise. De fait, les lieux ont permis de mesurer toute l’énergie dégagée par une profession qui, tout en jetant un œil sur ses riches 70 premières années, n’en oublie pas pour autant de poser des jalons solides pour son avenir.

De ce point de vue, le pôle numérique était particulièrement représentatif. Un espace en écho à la thématique générale du congrès, témoignant de la prise en main des outils digitaux par l’ensemble de la profession. Sur place, des démonstrations se sont enchaînées durant les trois journées, sur tablettes ou table tactile, afin de donner à voir tout ce que le Conseil supérieur propose comme outils et ressources en ligne (Bibliordre, infodoc-experts, Sic numérique...) depuis le site www.experts-comptables.fr.

Surtout, la venue sur cet espace a permis aux congressistes qui ne l’étaient pas encore de se familiariser avec Expertpass. Cette carte d’identité de l’expert--comptable a été installée plus de 650 fois sur la seule durée du congrès. Un succès pour les organisateurs qui ont souhaité mettre l’accent sur cet outil et sur ses avantages. « Les congressistes ont été réceptifs », s’est réjoui l’un des animateurs du pôle numérique de la Place.

Les autres espaces de la Place ont également fait le plein durant ces trois journées, notamment la boutique qui présentait les publications du Conseil supérieur. Quelle était la priorité des congressistes présents ? « Ils sont particulièrement intéressés par les nouveautés, et notamment ce qui concerne la loi Macron, et montrent également un intérêt prononcé pour les différents packs que nous leur proposons ».

 
Un quiz qui a séduit les congressistes

Cette année, une nouveauté a particulièrement contribué au succès de la Place du Conseil supérieur. Désireux de mettre en avant les travaux menés par ses différentes instances, le Conseil supérieur a organisé une animation sous la forme d’une succession de quiz. A charge pour les participants de répondre, grâce à des boîtiers connectés, à un ensemble de questions sur une thématique donnée. Difficultés fiscales, DSN, exercice illégal ou financement participatif : les sujets les plus divers ont été abordés. Les plus « experts » (et les plus rapides !) ont pu repartir avec un cadeau. De quoi assurer une chaude ambiance au cœur de la Place !

Point de ralliement naturel des experts-comptables participant au congrès, la Place a enfin été le cadre d’un moment festif, à l’issue de la première journée. En présence de Philippe Arraou, un rassemblement convivial a eu lieu pour célébrer les 70 ans de la profession. L’occasion de découvrir ou redécouvrir l’ensemble du dispositif mis en place par le Conseil supérieur pour marquer cet anniversaire : la création d’un site événementiel sur Internet (70ans.experts-comptables.com), l’organisation d’un jeu de grattage et de tirage avec de nombreux lots à gagner, le lancement d’une campagne de communication avec mise à disposition d’un kit complet pour les cabinets ou encore la sortie d’un numéro hors-série exceptionnel du magazine Sic retraçant les 70 ans de la profession.

Un accueil personnalisé pour les nouveaux congressistes
Pas toujours facile pour un professionnel participant pour la première fois au congrès de l’Ordre de s’y retrouver parmi les multiples stands ou face au riche programme de conférences proposé durant ces trois journées. Pour aider les nouveaux venus à s’acclimater au mieux à un événement d’une telle ampleur, le Conseil supérieur a mis en place, pour la deuxième année consécutive, un espace dédié. Un espace d’autant plus nécessaire au vu des effectifs croissants de premiers congressistes : plus de 1 100, stagiaires et experts-comptables mêlés, étaient annoncés à l’ouverture du congrès. « Il s’agit pour nous de leur réserver un accueil privilégié, afin de leur simplifier les formalités et la découverte des lieux, et répondre à toutes leurs questions pratiques », expliquent les permanentes du Conseil supérieur qui accueillaient les nouveaux congressistes. Comment s’organise le congrès sur les différents étages ? Comment rentrer dans les ateliers lorsque l’on n’a pas réservé sa place ? Les néo-congressistes ont pu trouver sur place des réponses à leurs questions. Et apprendre notamment quels étaient les outils numériques à leur disposition pour faciliter l’organisation de leurs journées.

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter