Novembre 2015

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Adapter nos missions traditionnelles : soyons contemporains !

Porté par Jean Saphores, rapporteur général de ce 70e Congrès, accompagné de Valérie Roitman-Descamps, le pôle « adapter nos missions traditionnelles » a proposé aux congressistes six conférences pour qu’ils puissent adapter, grâce au numérique, leurs missions traditionnelles.

 

Cloud : saisissez ses opportunités et maîtrisez ses risques

Ils n’étaient pas dans les nuages, nos trois animateurs, Michel Bohdanowicz, Philippe Muniesa et Eric Pigal, qui avaient la mission de dissiper l’opacité  autour des offres cloud, Saas et autres Paas.

Après avoir détaillé les différentes formes de cloud et les nouveaux usages très innovants offerts par cette technologie de partage de l’information et des ressources, c’est le processus de migration vers le cloud qui a été précisé pour accompagner les cabinets dans leur démarche avec sécurité et maîtrise du processus. Si le cloud est une solution efficace pour beaucoup, il faut en comprendre les ressorts et identifier l’ensemble des composants utilisés pour gérer tous les besoins de son cabinet sans mauvaise surprise.

La dernière partie de cette conférence a été consacrée à la présentation du « Guide du cloud », fruit du travail d’un groupe de professionnels comptables, rassemblant des recommandations pour les éditeurs et hébergeurs ainsi qu’une présentation des bonnes pratiques. Ainsi le professionnel peut se référer à un document adapté à son métier et à ses besoins pour dialoguer avec ses fournisseurs.

En conclusion, les animateurs ont ouvert le débat sur les perspectives européennes du cloud avec des scénarios qui ont dévoilé des applications grand public très communicantes entre elles.

 
De la boîte à chaussures à la comptabilité dématérialisée : c’est possible !

A la tribune de cette deuxième conférence, des experts--comptables exerçant dans des cabinets de taille et de profil différents mais ayant en commun d’avoir effectué le passage de la boîte à chaussure physique vers une comptabilité dématérialisée. Alors oui, c’est possible de proposer à ses clients une comptabilité dématérialisée sur tout ou partie du processus avec des développements spécifiques ou en assemblant des outils d’origines diverses.

Sous l’animation dynamique de Guillaume Proust, les trois confrères ont retracé l’histoire de leur informatisation pour flécher aux auditeurs les différentes options possibles dans la relation cabinet-clients. Au-delà des logiciels, ce sont les conséquences sur l’organisation des dossiers et les facteurs de succès à respecter qui ont été exposés dans un contexte de toujours plus d’automatismes et le souci constant sur la sécurité des données.

 

Contrôle fiscal : gare à vos FEC !

C’est à guichet fermé, devant plus de mille confrères, que se sont déroulées les deux séances de cette autre conférence qui a notamment permis de faire un point exhaustif sur l’entrée de plain pied dans l’ère du contrôle fiscal numérique. Explicative et pédagogique, la conférence a permis :

  • d’aider les participants à comprendre la réglementation et à anticiper son impact sur la tenue comptable, en faisant un bilan, plus de 30 mois après l’entrée en vigueur de ces dispositions ;
  • de proposer une démarche de réduction des risques induits par le FEC (Fichier des Ecritures Comptables) ;
  • de présenter les nouvelles missions de diagnostic et d’accompagnement.
 
DSN : adaptez vos missions sociales

Faire rire avec la DSN ? Pari tenu par Anne Roumanoff qui a parfaitement su exprimer les interrogations, voire les réticences des collaborateurs et experts-comptables face à la DSN. C’est ensuite le duo de choc, Annabel Cordelier et Marc Luccioni, qui a démystifié point par point les étapes que devront franchir les cabinets pour passer à la déclaration sociale nominative au 1er janvier 2016.

Cette conférence n’était pas une grand-messe théorique sur les bienfaits de la simplification source de complexité mais bien un exposé du processus global menant d’une multitude de déclarations, certaines encore papier, à une déclaration mensuelle unique et les signalements des évènements jalonnant l’activité de l’entreprise et de ses salariés. Après la phase d’apprentissage, puis de paramétrage et enfin de communication avec les clients, la DSN apportera une facilitation réelle de l’activité “paye + déclaration” au sein du cabinet. Des principes à la check-list opérationnelle pour mise en œuvre au sein du cabinet, les animateurs, qui ont déjà déployé la DSN dans leurs propres cabinets, ont répondu aux questions concrètes des auditeurs attentifs.

Comme eux, prenez connaissance des outils sur Conseil Sup’Service DSN. Et préparez sans stress votre passage à la DSN avec le guide pratique de la profession.

 

Crowdfunding, vos clients vous attendent ; allez-y !

Animée par Pierre Préjean, président du Comité financement du Conseil supérieur, cette conférence fut l’occasion de partager l’expérience de dirigeants de plateformes de crowdfunding spécialisées dans le prêt rémunéré ou le financement participatif en capital : Vincent Ricordeau, co-fondateur de KissKissBankBank, hellomerci et LENDOPOLIS ; Patrick Derhy, président de la plateforme Prêtgo et Stéphane Lubiarz, président de EOS Venture, opérant la plateforme Letitseed pour une démonstration pratique du sujet. Un panorama du crowdfunding, ainsi a pu être dressé : des enjeux pour l’expert-comptable au marché mondial et européen, en passant par la règlementation, ainsi que les travaux de l’Ordre dédiés au financement participatif (lettres de mission et attestations, partenariats, portail numérique, publications…).

Ce point complet a été illustré par des témoignages vidéo de chefs d’entreprise et de leur expert-comptable ayant recouru au crowdfunding pour financer le développement de TPE-PME.

 

Téléprocédures : où allez-vous ?

Face à la généralisation de la dématérialisation, Christelle Mizun et André Vincent, animateurs de la conférence, ont fait un point exhaustif sur le présent et l’avenir des téléprocédures et de disposer des clés nécessaires pour faire leur choix d’organisation et de stratégie.

Repartir des fondamentaux que sont les deux modes de transmissions EFI (Echange de Formulaires Informatisé) ou EDI (Echange de Données Informatisé) a conduit à évoquer le panorama des téléprocédures en matière fiscale, sociale, juridique et financière, et de leurs acteurs, notamment les portails télédéclaratifs publics et privés. Recenser et expliciter toutes les formalités administratives associées aux télédéclarations a permis de fournir la check-list des actions à mettre en œuvre : mise à jour de la lettre de mission, signature des mandats télé-déclaratif et fiscal, déploiement du télépaiement dans un contexte de migration du télérèglement vers le  prélèvement SEPA interentreprises, etc.

Sur un plan technique, le rappel des contraintes en matière de gestion des dates d’échéances, de dépôt, de multidistribution ou encore de devoir d’information des clients, a mis l’accent sur l’impact organisationnel nécessaire dans la gestion des dossiers. Dépassant le simple cadre du télédéclaratif, la conférence s’est élargie en conclusion aux autres types d’échanges, des relevés bancaires aux factures en passant par les échanges de documents dématérialisés avec l’environnement des clients.

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter