Novembre 2015

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Développer de nouveaux métiers : soyons innovants !

Porté par Patrick Bordas, rapporteur général de ce 70e Congrès, accompagné de Dominique Périer, le pôle « Développer de nouveaux métiers » a proposé cinq conférences aux congressistes. Objectif : présenter les nouveaux métiers et les nouvelles missions liés au numérique.

 

E-commerce : développez le business de vos clients

Cette conférence, animée par Cyril Degrilart, expert-comptable, Manuel Bouchet, consultant marketing, Jean-Pierre Riquet, conseil juridique et fiscal, et Eric Vaubourgeix, directeur général de l’agence Meura, spécialiste reconnu en marketing relation-nel, a été l’occasion de rappeler le fort potentiel qu’offre l’e-commerce et la nécessité pour les cabinets de proposer à leurs clients une nouvelle approche dans leur stratégie d’entreprise pour leur permettre de s’adapter et de développer leur activité. La vente en ligne induit une baisse de rentabilité qui doit être compensée par une nette augmentation des volumes. L’expert-comptable a pour rôle d’accompagner son client dans la détermination des parts de vente à affecter à chaque canal de distribution. Si l’expert-comptable dispose de compétences naturelles sur le plan financier, juridique et fiscal, il lui faudra également développer de nouvelles compétences sur les aspects marketing et techniques pour proposer une mission globale à ses clients dans ce domaine. Cette conférence a également permis d’aborder les aspects techniques encadrant l’e-commerce sur le plan comptable, juridique et fiscal.

 
Full service : des solutions numériques innovantes !

Cette offre globale, que proposent un nombre croissant de cabinets, vise à offrir un service le plus exhaustif possible aux clients. Après avoir exposé les familles traditionnelles de métiers, en lien avec la gestion administrative, ainsi que des domaines moins familiers tels que la fonction achats ou la gestion déléguée informatique, des solutions numériques innovantes permettant de réaliser une gestion complète et efficace de la trésorerie d’une entreprise ont été présentées aux congressistes. Le Conseil supérieur a signé pour ce faire trois partenariats avec deux acteurs privés et une profession réglementée, les huissiers de justice, pour pemettre aux experts-comptables de disposer de solutions 100 % numériques immédiatement opérationnelles :

  • Ouverture d’un compte de paiement dédié à la gestion de la trésorerie pour les PME : solution Compte-Nickel professionnel ;
  • Affacturage 2.0 avec des cessions de créances rapides et simplifiées grâce à la FinTech1 Finexkap ;
  • Plateforme de recouvrement amiable de créances Héraclès.

 

Big data : que leur force soit avec vous !

Cette conférence, animée par François Alter, chef de département au SCIE, Service de Coordination à l’Intelligence Economique (ministères économique et financier), Thierry Bretout et Jean-Baptiste Bonnefoux, experts-comptables et commissaires aux comptes, respectivement président et directeur général de RBB Business advisors, a réuni plus de 250 congressistes. Hervé Couturier, vice-président exécutif du Développement chez Amadeus, a quant à lui témoigné sous forme de vidéo. La conférence a permis de faire le point sur les enjeux et les opportunités pour la profession de traiter en volumes des données issues de sources multiples, de les modéliser, de les mettre en relation avec les informations comptables et d’élaborer des outils d’aide à la décision, d’apporter aux clients des informations importantes comme les évolutions des taux de marge dans leurs secteurs d’activité, de se protéger et de caractériser les données réellement stratégiques.

Le risques étant de remplacer l’homme par la machine. La profession doit anticiper ces changements pour tirer le meilleur profil d’une transformation radicale du métier.

 
Document électronique : passez à l’étape 2.0 de la démat’

L’injonction est cohérente dans le cadre de ce 70Congrès ; les auditeurs de cette conférence de haut vol ont pu appréhender le chemin de “digitalisation” d’un cabinet depuis la numérisation de document et la GED jusqu’aux documents 2.0 et leur circulation entre les différents acteurs.

Car l’enjeu de cette nouvelle étape est clairement démontré sur les plans techniques et juridiques par des confrères pratiquants : mettre le document sécurisé au cœur de l’organisation ; permettre une libre circulation contrôlée de l’information mais en garantissant intégrité et valeur juridique.

Quelques rappels sur les textes historiques, ou plus récents comme la loi dite « Macron », ont été un des éléments de décryptage des différentes solutions. La signature électronique, le coffre-fort numérique, et d’autres outils ont été évoqués, toujours dans la perspective d’un service au client et de valeur apportée à celui-ci. Missions traditionnelles ou nouveaux territoires, l’avenir passe par l’étape 2.0 de la dématérialisation et chacun a pu en être convaincu et repartir avec des pistes d’adaptation.

 
Du diagnostic à la transformation numérique : optimisez l’organisation informatique de vos clients !

La transformation numérique est-elle synonyme de risque et de perspectives négatives ? Certainement,   dans un premier réflexe. La conférence n’a pas fait l’impasse sur les risques techniques liés à l’informatisation massive et à la mise en réseau. Elle n’a pas écarté non plus les conséquences économiques liées aux changements induits par les technologies, de la simple productivité à l’apparition de nouveaux métiers ou de nouvelles pratiques créés par l’universalité de la communication et l’instantanéité de l’information. Après l’état des lieux et l’exposé des risques et opportunités, les conférenciers ont proposé un outil de diagnostic des clients pour mieux les connaître et accompagner leur avenir dans le numérique.

C’est la construction d’une offre de services et de produits adaptée à sa clientèle et selon son profil de cabinet qui, en complément de la phase de diagnostic, va transformer en missions le constat d’une nécessaire évolution numérique. Les participants sont repartis de la conférence avec un diagnostic opérationnel qui s’adaptera à tout type d’entreprises. 

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

  • 74e Congrès : L'expert-comptable au cœur des flux
  • Le Gafi publie ses lignes directrices pour la profession comptable
  • Loi Pacte et entreprises : les principales mesures en droit des affaires

Consulter

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter