Mai 2016

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Analyse sectorielle « Pharmacie » : le traitement idéal pour soigner vos missions

Sic vous propose de découvrir, ce mois-ci, le secteur des pharmacies. Retrouvez toutes les informations essentielles pour découvrir ce secteur d’activité et mener à bien votre mission.

 

Le Code de la santé publique reconnaît au pharmacien d’officine le monopole de la vente de médicaments et autres articles conformes à la pharmacopée. Le pharmacien est également autorisé à développer une activité parapharmaceutique au sein de son officine.

 

Quelle santé pour les pharmacies ?

Malgré une baisse de 3,5 % entre 2006 et 2013, le nombre d’officines reste élevé dans l’hexagone avec 21 772 pharmacies en 2014.

La France reste historiquement un grand consommateur de soins et de biens médicaux, ainsi la dépense totale représentait 190,6 Mds €, soit 8,9 % du PIB en 2014. Un tiers du marché du médicament échappe aux officines au profit des établissements de santé qui ont vu leur activité progresser en 2014 grâce notamment à la mise en place sur le marché de nouveaux traitements (contre le virus de l’hépatite C, par exemple).

La rémunération à la performance des médecins et des pharmaciens, la promotion des génériques auprès des patients et les baisses importantes de prix des médicaments remboursables ont contribué à contenir la progression de la demande et donc celle du chiffre d’affaires des pharmacies. Depuis le 1er janvier 2015, les pharmaciens sont soumis à un nouveau mode de rémunération : un honoraire au conditionnement et un honoraire par ordonnance complexe (au moins cinq lignes de prescription de médicaments remboursables).

On constate une augmentation continue des défaillances d’entreprises de ce secteur depuis 2011. Dans ce contexte difficile, les pharmaciens se structurent de plus en plus autour de groupements qui, pour la plupart, développent par ailleurs leurs propres enseignes et marques pour se différencier de la concurrence. Une quarantaine a été recensée en France en 2014. Parmi les avantages qu’apportent ces groupements de pharmacies, on trouve notamment l’optimisation des achats grâce à la centrale d’achats du groupement, la mutualisation de la fonction informatique par la mise en place de réseaux internes, l’accès à des services supports, etc.

Des activités annexes à la vente de médicaments remboursables se développent à grands pas en officine, notamment les produits de parapharmacie, d’automédication et la location et vente de matériels et dispositifs médicaux.

Par ailleurs, la vente en ligne de médicaments d’automédication est autorisée en France depuis 2013, sachant que chaque site de vente doit être rattaché à une officine physique. Ce mode de ventes ne rencontre pas le succès attendu : en effet, les pharmaciens jugent la vente en ligne peu sécurisée avec des risques de contrefaçon ou de piratage.

Outre la délivrance de médicaments, le pharmacien peut notamment participer à l’éducation thérapeutique et aux actions d’accompagnement du patient, procéder au dépistage de certaines maladies comme le diabète par exemple.

 

Quelques chiffres clés…

54 924 pharmaciens d’officines sont inscrits à l’ordre, au 1er janvier 2015 soit + 0,3 % entre 2013 et 2014. Plus des 2/3 des pharmacies comptaient entre trois et neuf salariés, selon les données de l’Insee au 1er janvier 2014.

En 2014, la dépense totale de soins et biens médicaux s’élevait à 190,6 Mds € et les ventes de médicaments en officine représentaient un chiffre d’affaires de 20 Mds €.

Depuis 2006, le chiffre d’affaires des pharmacies est en augmentation constante.

 

En 2014, selon la base de données de la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), le chiffre d’affaires moyen d’une entreprise individuelle exploitant une pharmacie s’établissait à près de 1,5 M € avec une marge brute qui représente aux alentours de 30,5 % du chiffre d’affaires.

 

Données clés du secteur

 

 

Selon la base de données Diane, 95 % des sociétés du secteur de la pharmacie ont opté pour la forme juridique de la SARL.

 

Environnement social, fiscal, comptable et juridique

Plusieurs spécificités liées à l’activité des pharmacies sont détaillées dans l’analyse sectorielle sur les plans ci-dessous :

  • Social : l’activité relève de la convention collective nationale de la pharmacie d’officine.
  • Fiscal : les différents taux de TVA applicables pour cette activité sont détaillés dans l’analyse et des précisions sont apportées concernant la taxe annuelle due sur les médicaments.
  • Comptable : il n’existe pas de plan comptable professionnel. Le compte 7088 est à utiliser en cas de rétrocessions lorsqu’il existe un regroupement de pharmaciens. Il convient également de vérifier que les ventes non encaissées par la pratique du tiers payant sont comprises dans le chiffre d’affaires au moment de l’établissement des comptes annuels, etc.
  • Juridique : l’étude rappelle les conditions d’accès à la profession, les règles de création d’une officine (licence délivrée par l’Agence Régionale de Santé) et notamment l’obligation d’avoir la carte de professionnel de santé, les règles d’obligation d’emploi de personnel, la participation des pharmacies au service de garde, la réglementation liée à la télétransmission des feuilles de soins, l’obligation de porter à la connaissance des clients les prix pratiqués et les ventes de médicaments en ligne.

L’expert-comptable devra porter une attention particulière lors de l’élaboration du plan de financement et ceci afin d’éviter le dépôt de bilan ou la vente forcée. Le pharmacien devra être vigilant sur l’inventaire si celui-ci se déroule pendant les jours d’ouverture de l’officine : il faudra appréhender convenablement les sorties et les entrées en stock. Malgré un nombre important de références en stock, la vitesse de rotation est rapide (environ 45 jours) ; il faudra toutefois gérer la date de ­péremption des médicaments pour réduire la mise au rebut de ceux-ci.

Le suivi du taux de marge par famille de produits est indispensable pour comprendre les variations d’une année sur l’autre et agir rapidement sur les baisses de marge. Afin d’assurer une bonne santé financière, une bonne gestion des stocks est primordiale, compte tenu du stock important et afin d’éviter les difficultés de trésorerie, la notion de besoin en fonds de roulement est un élément essentiel à appréhender.

 

Perspectives pour 2016

En 2016, le chiffre d’affaires des pharmacies progressera très modestement, en lien avec les nouvelles économies prévues par la loi de financement de la Sécurité sociale. Les prix des spécialités remboursables, y compris les génériques, devraient baisser dans des proportions similaires aux années précédentes. En parallèle, le taux de pénétration des génériques plafonnera, ce qui limitera la croissance des ventes en volume sur ce segment. Seul point positif pour les officines, la demande en médicaments en vente libre, en parapharmacie et en articles médicaux devrait être, comme les années précédentes, dynamique. 

 

Pour rester informé : les actus-secteurs

Il s’agit de lettres d’actualités trimestrielles complétant les analyses sectorielles, dans les domaines économique, juridique, fiscal et social.
Cet outil est destiné aux collaborateurs de cabinets pour compléter leur veille sectorielle mais également à vos clients.

 

 

Comment se procurer les analyses sectorielles ?
Deux possibilités s’offrent à vous pour accéder à cet outil. Vous pouvez à partir de la boutique, www.boutique-experts-comptables.fr :
- acquérir une analyse sectorielle à l’unité en version téléchargeable (17 euros TTC) ou en version papier (34 euros TTC) ;
- vous abonner pour accéder à l’ensemble de la collection au tarif de 225 euros TTC par an. Cette formule vous donne également la possibilité d’accéder aux lettres d’actualités associées aux activités couvertes par les analyses sectorielles : les actus-secteurs.
Pour en savoir +
www.boutique-experts-comptables.fr

Retrouvez dans cette analyse l’ensemble des données financières et les commentaires associés à cette activité.
boutique-experts-comptables.com

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Mise à jour : Mai 2016

Analyse sectorielle « Agence de voyages » : embarquement immédiat…

Sic propose ce mois-ci de parcourir le secteur des agences de voyages. Cette analyse sectorielle regroupe toutes les informations essentielles pour découvrir ce secteur et mener à bien votre mission.  

Mise à jour : Mai 2016

La collection des analyses sectorielles s’enrichit !

Parmi les 23 analyses sectorielles de la collection 2014-2015, une nouvelle activité relevant du secteur commercial vous est présentée : le prêt-à-porter.  

Mise à jour : Mai 2016

La collection des analyses sectorielles 2015-2016 arrive

Parmi les 23 secteurs d’activités présentés dans cette nouvelle collection 2015-2016, Sic vous propose de parcourir ce mois-ci le secteur de la restauration. Détails.  

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2020

sic n° 394

  • SOS Entreprises/SOS Cabinets : deux cellules pour vous accompagner face à la crise
  • Des FAQ thématisées pour mieux vous informer
  • La signature électronique, un outil indispensable pour la poursuite de votre activité

Consulter

MARS 2020

SIC N° 393

  • Réforme des retraites : décodage et mobilisation
  • Hubemploi : refondre pour mieux performer
  • Création du statut d'expert-comptable en entreprise

Consulter

FEVRIER 2020

SIC N° 392

  • Loi de finances 2020 : les principales mesures fiscales
  • DGFip : des chantiers structurants à venir
  • L'Arpec, un nouvel outil LAB au service des experts-comptables

Consulter

JANVIER 2020

SIC N° 391

  • Ordre et Compagnie sous un même toit : un projet qui voit “Le Jour ”
  • Congrès365: troisième temps
  • La synergie s'organise

Consulter