AddToAny
Share

L’Europe au cœur du débat

La convention annuelle de l’Association experts-comptables et mandats publics s’est déroulée le mardi 27 septembre 2016 à Bruxelles, dans le cadre du 71e Congrès de l’Ordre des experts-comptables, sur le thème de l’Europe.

 

Philippe Arraou et Jean-Pierre Alix, président de l’Association experts-comptables et mandats publics, se sont félicités d’accueillir, autour de l’ensemble des élus de la profession, Alain Lamassoure, député européen, président de la délégation française du PPE et ancien ministre des Affaires européennes, et Jean-Pierre Audy, ancien député européen et désormais expert indépendant auprès de la Commission européenne.

 

 

Alain Lamassoure a rappelé en introduction que si la mort de l’Europe était annoncée tous les matins, il était pour sa part convaincu de sa pérennité. Il estime que les Etats membres doivent être suffisamment unis et ce malgré les difficultés rencontrées par l’Europe quant à son fonctionnement et dans le contexte du Brixit1. Ce dernier a tenu à rappeler les grandes réussites sans précédent de l’Europe, à savoir l’euro et la réconciliation entre les peuples.

 

Néanmoins, Alain Lamassoure a souligné que l’Europe restait menacée par un péril identitaire qui touchait les 28 Etats membres : « Non seulement les pays d’Europe du Sud ont vu fleurir des partis extrémistes, mais également les pays d’Europe du Nord, qui sont pourtant sortis de toute forme de crise économique depuis très longtemps. » Pour lui, cette dérive est dramatique et appelle à une réponse humaniste et urgente de l’ensemble des dirigeants européens.

 

Alain Lamassoure a indiqué que malgré les difficultés rencontrées par l’Europe ces derniers mois, les Etats membres avaient notamment souhaité s’unir et se concentrer sur les dossiers pour lesquels seule une réponse à l’échelle européenne pouvait être efficace. Ainsi, ce dernier a souligné que l’Europe était en train de réussir cette mission notamment quant au renforcement de l’économie européenne et de la zone euro par une harmonisation fiscale et ainsi éviter l’évasion fiscale des multinationales.

Il a conclu ses propos en précisant que ce type de progrès était conforme aux intérêts de l’Union européenne et que seul le niveau européen était pertinent pour répondre à un tel défi.

 

A l’issue de cette intervention, Jean-Pierre Audy a pris la parole et insisté pour sa part sur le fait que l’accroissement de la population mondiale allait entraîner une raréfaction des ressources naturelles et donc à un changement de l’équilibre mondiale. Pour lui, seule une instance supranationale comme l’Europe pourra répondre au bien-être de ses citoyens.

Il a demandé à l’assistance présente de s’intéresser aux sujets européens, ne serait-ce que pour les futures générations. Il a ainsi martelé que l’Europe, représentait la paix, la prospérité et la fraternité entre les peuples. Il a conclu son intervention en suppliant l’assistance présente de voter aux prochaines élections européennes afin de transmettre aux futures générations cet instrument de paix, de prospérité et de fraternité que constitue l’Union européenne. 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter