AddToAny
Share

Un congrès sous le signe de l’audace !

Faire parler de fiscalité par les experts-comptables avait pour finalité de nous positionner aux yeux de tous
Le 71e Congrès de l’Ordre a été l’occasion de démontrer, une fois de plus, l’audace qui caractérise notre profession.

L’audace de tenir à Bruxelles un premier congrès hors des frontières françaises, et d’en faire un véritable événement européen ­– voire mondial – qui a réuni plus de 5 000 congressistes, dont 1 500 Belges, près de 400 étrangers de 54 nationalités différentes et quarante présidents d’instituts nationaux ou internationaux, dont la présidente de l’Ifac, le président de l’institut américain, et d’autres encore. Nous pouvons l’affirmer : la profession française est reconnue.

 

Aller à Bruxelles avait du sens, celui de nous confronter à d’autres réglementations et de nous enrichir au contact d’autres confrères, avec d’autres expériences. Cela fut l’occasion pour la profession française et ses partenaires européens de porter collectivement des propositions communes de réformes, de convergence et de simplification de la réglementation fiscale en Europe. Les entreprises comme les Etats ont besoin de règles fiscales claires, stables et précises, et le faire dire par les experts-comptables directement aux autorités européennes a permis de positionner la profession dans son engagement au service de l’intérêt général. La démarche n’est pas passée inaperçue et les médias s’en sont largement fait l’écho.

 

L’audace par le thème retenu « Expert-comptable, expert fiscal », en plein cœur de l’actualité au moment où la Commission européenne souhaite faire de la lutte contre l’évasion fiscale le tout premier de ses chantiers. Avec cette thématique nous avons affirmé l’importance que nous accordons à la fiscalité. Nous sommes les professionnels du conseil fiscal, ceux auxquels nos clients s’adressent. Sur ce sujet également nous avons leur confiance, comme nous l’avons de la part des pouvoirs publics. Notre position intermédiaire entre les entreprises et les services de l’Etat est un honneur pour la profession : elle nous rend incontournables et nous renforce. Faire parler de fiscalité par les experts-comptables avait pour finalité de nous positionner aux yeux de tous.

 

L’audace par la portée politique que nous avons donnée à ce congrès en remettant notre livre blanc à Pierre ­Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l’Union douanière. Il s’agissait là d’un acte politique fort. D’autant plus fort qu’il a été partagé avec nos confrères allemands et italiens au sein d’une nouvelle fédération fiscale ETAF (European Tax Adviser Federation) que nous venons de créer, mais aussi soutenu par nos confrères belges, espagnols et portugais. Ce sont ainsi six pays majeurs de l’Union européenne qui ont pris l’engagement de contribuer ensemble à l’élaboration de règles fiscales européennes. Sans prôner un encadrement spécifique, nous avons voulu rappeler que les professionnels de la comptabilité sont aussi des professionnels de la fiscalité et agissent dans le cadre de règles d’éthique.

 

L’audace par son contenu technique afin de répondre à une demande des cabinets de revenir sur des fondamentaux techniques, d’actualiser nos connaissances, de développer nos missions et d’anticiper les besoins et demandes de nos clients.  Ce congrès aura ainsi été l’occasion pour chacun de renforcer son expertise et son savoir-faire en fiscalité. Les nombreux ateliers et conférences ont connu un vif succès de par leur qualité et la grande compétence de tous les intervenants.

L’audace par l’innovation que nous avons su apporter dans la conception et l’animation de ce congrès, comme par exemple l’organisation d’un Hackathon qui a eu pour objectif de développer un logiciel de traducteur comptable, permettant de passer d’un référentiel comptable à un référentiel fiscal. Ce sont ainsi une dizaine de développeurs qui pendant 48 heures se sont livré “bataille” pour concevoir cet outil, qui va maintenant faire l’objet d’une diffusion par l’Ordre.

 

Tous  les objectifs ont été atteints pour ce congrès exceptionnel qui restera dans les annales de la profession. Que tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice soient ici chaleureusement remerciés !

 

Philippe Arraou
Président du Conseil supérieur

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

Décembre 2019

SIC N° 390

  • Infodoc-experts au service de la profession
  • Un conseil qui compte : épisode 3
  • La facture électronique où en somme-nous ?

Consulter

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

  • 74e Congrès « L'expert-comptable au cœur des flux »

Consulter

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

  • 74e Congrès : L'expert-comptable au cœur des flux
  • Le Gafi publie ses lignes directrices pour la profession comptable
  • Loi Pacte et entreprises : les principales mesures en droit des affaires

Consulter