JANVIER 2017

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Auvergne

Des actions au plus près des confrères avec la Direccte

Signature d’une convention avec le préfet Auvergne-Rhône-Alpes
 
Le 19 octobre 2016, Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Philippe Maniel, président du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables d’Auvergne et Jacques -Maureau, président du Conseil régional de l’ordre de Rhône-Alpes, ont signé une convention de partenariat pour améliorer l’offre de service dispensée aux TPE-PME en présence de -Philippe Nicolas, directeur de la Direccte1 Auvergne-Rhône-Alpes.

Concernant la partie auvergnate, cette convention est l’aboutissement de plusieurs réunions de travail durant lesquelles Philippe Maniel et Romain Pozo, membre élu du Conseil régional d’Auvergne et membre de la commission Sociale du Conseil supérieur, ont élaboré un texte avec Philippe Nicolas et Marc Ferrand, directeur délégué pour l’Auvergne de la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes.

Le 15 décembre 2015, la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et le président du Conseil supérieur de l’ordre ont signé une convention cadre renvoyant aux territoires l’application opérationnelle. Objectif : améliorer ensemble l’offre de service aux entreprises en développant l’information réciproque entre l’Etat et les experts-comptables.

En Auvergne et Rhône-Alpes, les Conseils régionaux de l’ordre ont travaillé de concert sur le cadre de la convention ; chacune des régions ordinales apportant une dimension territoriale propre à son ressort géographique.

Cette convention permet :

  • d’améliorer le partage de l’information entre l’Etat et la profession ; en effet, dans ce cadre, les services de la Direccte proposent la mise en place d’échanges de connaissances métiers (travail, concurrence, entreprises…) afin d’assurer des compléments d’information en matière sociale, internationale, d’anticipation des mutations économiques… De leur côté, les Conseils régionaux de l’ordre d’Auvergne et de Rhône-Alpes se sont engagés à présenter à l’administration les métiers en matière d’audit, de conseil et d’expertise.

Les Conseils régionaux de l’ordre d’Auvergne et de Rhône-Alpes se sont engagés à renforcer leur rôle de relais auprès des entreprises à travers l’information des confrères sur les plans d’actions de l’Etat : le plan « Tout pour l’emploi », le CICE, Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi, l’accompagnement au respect des obligations sociales des entreprises... Des sessions d’information pourront également être dispensées à destination des consœurs et des confrères sur les dispositifs mis en œuvre par l’Etat en matière d’environnement du commerce international ou d’intelligence économique.

 

Il est également prévu que les services de l’État soient informés par les deux Conseils régionaux de l’Ordre, chacun au regard de leur territoire, sur les besoins exprimés par les chefs d’entreprise auprès des experts-comptables en matière de recrutement et de formation ainsi que sur les difficultés rencontrées. Ils répondront ainsi à la mission de “facilitateur” de remontée de l’information économique et sociale locale.

Les spécificités en Auvergne

L’Ordre des experts-comptables d’-Auvergne et la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes ont décidé de :

  • faire de la Haute-Loire un territoire d’expérimentation de cette convention pour 2016-2017 ;
  • faire de la transmission d’entreprise une priorité, notamment à travers l’initiative engagée en Haute-Loire sur le bassin de Brioude pour en faire un “laboratoire” des bonnes pratiques de travail en commun des acteurs de la transmission. Le Conseil régional de l’ordre d’Auvergne mettra à cette occasion à la disposition des acteurs réunis l’IFYC, son organisme de formation, pour proposer des sessions aux repreneurs, ainsi que le dispositif Business Story, pour accompagner également les repreneurs qui en manifesteraient le besoin ;
  • définir dans chacun des départements de l’Allier, du Cantal, de Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, un référent unique de l’Ordre qui sera l’interlocuteur dédié aux services de l’Etat dans le département. Cet interlocuteur unique se chargera de répondre aux demandes ou de trouver le ou les confrères à même de répondre à la demande de l’Etat ;
  • impliquer l’Ordre des experts--comptables d’-Auvergne dans les actions mises en place en faveur des TPE-PME dans le cadre des plateformes initiées par la Direccte, notamment dans l’arrondissement de Thiers et dans le département de l’Allier, afin que la profession relaie cette information auprès de ses membres.

Enfin, à l’instar de ce que l’Ordre des experts-comptables d’Auvergne a mis en place avec la DDFiP du Puy-de-Dôme au sein de l’établissement de Clermont-Ferrand de l’ENFiP, la Direccte s’est engagée à favoriser les interventions de l’Ordre dans les enseignements dispensés par l’INTEFP sur le rôle et le métier d’expert--comptable.

Le résultat, deux conventions à la philosophie commune et adaptées aux besoins et aux acteurs de terrain, signées avec le représentant de l’Etat dans la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes en déclinaison d’une initiative du Conseil supérieur. 

 
1. direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi

 

Partenariat avec Auvergne Active
L’économie sociale et solidaire et la création d’entreprise.

 

L'Ordre a un rôle majeur en Auvergne dans les différents dispositifs d’accompagnement des créateurs d’entreprise. Ce positionnement se manifeste notamment à travers ses partenariats multiples avec les chambres de commerce et d’industrie, les chambres des métiers et de l’artisanat ou encore Pôle Emploi. Ainsi, la profession contribue au développement économique de son territoire, et agit simultanément sur la communication réalisée auprès des futurs chefs d’entreprise quant aux services apportés par les cabinets d’expertise comptable.

Toutefois, il existe une partie de la création d’entreprise, plus globalement une partie de l’économie, pour laquelle la communication de l’Ordre pourrait être améliorée : l’économie sociale et solidaire.

 

Durant sa mandature, Philippe Maniel, président du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables d’Auvergne, a décidé de créer des ponts entre notre profession et ces opérateurs (forum association, URSCOP…). Dans cette optique, une convention a été signée le 1er février 2016 avec le sénateur Jean-Bernard Magner, président de l’association Auvergne Active.

 

Auvergne Active, membre du réseau France Active, accompagne et finance le développement de l’économie sociale et solidaire et aide à l’insertion des publics éloignés de l’accès au crédit bancaire sur le territoire de l’ancienne région Auvergne. Elle mobilise notamment une palette d’instruments financiers sous forme de garanties, avances remboursables ou subventions. Cette association bénéficie d’un soutien important des collectivités locales de notre territoire et travaille en étroite collaboration avec la place bancaire locale.

 

Concrètement, l’Ordre s’est engagé à : 

  • participer au conseil d’administration de l’association ;
  • désigner des experts-comptables pour siéger dans les comités d’engagement départementaux de financement des « TPE » et le comité d’engagement régional de financement de l’économie sociale et solidaire ;
  • communiquer auprès de la profession, sur l’offre de financement d’Auvergne Active.

En contrepartie, Auvergne  Active s’est notamment engagée à :

  • informer les porteurs de projets (créateurs et repreneurs d’entreprise) de l’existence du dispositif « Business Story » proposé par l’Ordre des experts-comptables ;
  • participer et communiquer sur le « Forum des associations » organisé par le Conseil régional de l’ordre d’Auvergne.

Ce partenariat est, outre une première étape de coopération, une reconnaissance mutuelle. Au bout de dix mois de mise en œuvre, le premier bilan est positif. La confiance est là.

Une seconde étape de la collaboration est à l’étude : que l’Ordre des experts--comptables d’Auvergne et Auvergne Active interviennent directement auprès des porteurs de projets accompagnés par l’un ou l’autre. A suivre ! 

 

Légende de la photo : de g à d : Philippe Nicolas, directeur de la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes, Jacques Maureau, président du CROEC Rhône-Alpes, Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Philippe Maniel, président du CROEC Auvergne

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter