JANVIER 2017

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

7e cérémonie de remise du DEC et du Cafcac

“Nous sommes heureux de vous accueillir dans cette grande famille !”

Philippe Arraou

 

Comme chaque année, la cérémonie de remise des diplômes qui s'est tenue le 15 décembre 2016 aux Docks de Paris, a été l’occasion de rendre hommage aux 1 054 nouveaux diplômés du d'expertise comptable, sessions de novembre 2015 et de mai 2016. les candidats admis au Cafcac en 2015 étaient également concernés.

 

Bravo pour être arrivés au bout de ce parcours, nous sommes heureux de vous accueillir dans cette grande famille » s’est réjoui ­Philippe Arraou, président du Conseil supérieur de l’ordre des experts-­comptables, en ouverture de la cérémonie, tout en rappelant aux diplômés les devoirs qui leur incombent désormais : « Vous vous engagez pour assurer vos travaux en totale indépendance […] Science, conscience, indépendance, cette devise  fait la force de notre profession ! »

Précisant que les experts-­comptables apportaient bien plus que de la technique comptable et fiscale à leurs clients, Philippe Arraou a conclu avec son désormais célèbre leitmotiv « De moins en moins comptables, de plus en plus experts ! ».

« Maintenant, nous sommes tous pairs ! » s’est, quant à lui, exclamé Denis Lesprit, président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes, félicitant à son tour les diplômés, ainsi que les nouveaux titulaires du Cafcac.

 

Les prix aux meilleurs mémoires

La cérémonie a également été l’occasion de récompenser les lauréats du concours 2016 des meilleurs mémoires.

  • 1er Prix du Conseil supérieur de l'ordre : Vannina Terramorsi pour son mémoire « Accompagner le loueur en meublé non professionnel : proposition d’une démarche méthodologique pour l’expert-comptable » ;
  • Mention : Flore Passarelli pour son mémoire  « La transmission en interne d’un cabinet d’expertise comptable de proximité : la prise en compte du facteur humain pour réussir cette stratégie » ;
  • Mention :Keven Joao Marques pour son mémoire « La gestion du patrimoine, une opportunité de croissance pour les cabinets d’expertise comptable ».
  • Marion Negro s’est vu remettre le prix Audit pour son mémoire « Organisation du service d’audit dans un cabinet pluridisciplinaire ; proposition d’un manuel de procédures adapté aux cabinets de petite taille ».

Eric Freudenreich, président de l’Institut des diplômés d’Expertise Comptable en Entreprise (ECE), a remis le prix Entreprise à deux lauréats :

  • Amélie Sébline pour son mémoire sur  « La gestion des risques financiers relatifs aux régimes d'avantages postérieurs à l'emploi à prestations définies ; propositions d'outils de reporting pour les groupes français cotés publiant des comptes consolidés en application de la norme IAS 19 révisée » ;
  • Serge Durand pour son mémoire sur « La mise en œuvre d’un audit fiscal de conformité du système d’information de l’entreprise ; comment anticiper les risques du contrôle fiscal des comptabilités informatisées ».
Focus sur les internationaux

Chaque année, cette cérémonie est l’occasion de mettre à l’honneur les meilleurs diplômés internationaux en fonction de leurs résultats aux épreuves. Le soir du 15 décembre, Philippe Arraou s’est chargé de remettre leur diplôme à neuf heureux candidats francophones : Corentin Tchinkoun (Bénin) ; Fidèle Bienvenu Mmandoa (Cameroun) ; François-Joseph Siba (Côte d'Ivoire) ; Issa Yomendou Boukari (Gabon) ; Victor Viossi (Mali) ; Hicham Bellamlih (Maroc) ; Assane Diop (Sénégal) ; Kodjo Akpatigbe (Togo) ; Aymen Touati (Tunisie)

 
Les meilleures moyennes et la plus jeune diplômée

Martial Chadefaux, président du jury du DEC, a félicité les diplômés ayant obtenu les deux meilleures moyennes aux épreuves : Soline Trevillot (15,31) et Antoine Josse (15,51).

Camille Dimke, 26 ans, a été distinguée comme la plus jeune diplômée de ces deux sessions. C’est avec humour qu’elle a répondu à Yves Pascault, président du CJEC, lui indiquant qu’il fallait « tout enchaîner sans s’arrêter pour arriver aussi rapidement au bout du parcours ».

 
La remise du Cafcac et le plus jeune inscrit au Tableau de l’Ordre et à la Cavec

Les titulaires Cafcac ont aussi eu droit à leur mise à l’honneur, avec des félicitations de Denis ­Lesprit, président de la CNCC, et de Marie-Hélène Tric, présidente du jury Cafcac :

  • Marie-Elodie Pouzet (13,58 aux écrits/14,5 aux oraux) ;
  • Anne-Catherine Farlay (14,5 aux oraux) ;
  • Virginie Gaitté (14 aux oraux) ;
  • Julien Hacault (14,25 aux oraux).

 

Avant le grand final de cette cérémonie 2016, Jean-Claude Spitz, vice-président de la Cavec, a remis son diplôme au plus jeune inscrit au tableau : Tom Thierry ­Vuagnoux inscrit le 12 juillet 2016 en tant qu’expert-comptable salarié.

 

Une cérémonie du DEC ne serait pas une cérémonie digne de ce nom sans la traditionnelle photo des “écharpes” ; et c’est avec enthousiasme, gaité et décontraction, que les 654 diplômés présents se sont soumis à cette tradition, célébrant ainsi leur entrée officielle dans la profession !

    

 

Paroles de diplômés

 

Le 15 décembre 2016, Sophie, Eric, Shamir et Manuela ont accepté de répondre à nos questions. L’objectif ? En savoir plus sur leur parcours, leur projet d’avenir ou encore sur ce qu’ils estiment être le challenge de la profession. 

 

« Nous devons nous faire mieux connaître ; notre accompagnement va au-delà du chiffre »

« J’ai choisi ce métier pour son côté pluridisciplinaire et la forte place accordée au conseil. Parmi les nombreux enjeux, il y en a un qui est primordial : nous faire mieux connaître. L’image de l’expert-comptable est celle du professionnel qui enregistre les factures, qui aligne des chiffres et sort un bilan. La mission va plus loin. Notre accompagnement va au-delà du chiffre. » Sophie, 27 ans, aveyronnaise.

 

« Guider et éduquer nos clients, notamment sur des sujets relatifs à l’économie sociale et solidaire »

« Cela fait deux mois que j’ai créé mon cabinet, j’aimerais développer une activité autour de l’économie sociale et solidaire, en milieu associatif et sur des sujets tels que le développement durable, l’entreprise responsable… Au-delà des enjeux marketing et de l’attestation fournie par l’expert-comptable, il y a un rôle de conseil, de conduite du changement de l’expert-comptable auprès des entreprises désireuses de s’engager sur les chantiers RSE ». Eric, 45 ans, bordelais travaillant à Paris

 

« A Madagascar, il y a maintenant un vrai marché au niveau de l’import-export et du service »

« Mon envie de devenir expert-comptable est liée à l’enfance. Je suis issu d’une famille d’entrepreneurs et j’ai rapidement associé la gestion d’entreprise au métier d’expert-comptable. Les études sont complexes, d’autant plus lorsque l’on est originaire d’un autre pays. Il faut s’adapter. […] Pour ma part, j’envisage une carrière à l’international, tout en gardant un pied en France, avec l’ouverture de mon cabinet à Paris, à la Réunion et à Madagascar. Le métier est assez similaire à celui de la France sauf que les besoins n’étaient pas là il y a 10 ans. Aujourd’hui, les grands groupes se sont développés et ont besoin d’experts-comptables, dans une optique de développement à l’import et à l’export. » Shamir, 32 ans, malgache ayant étudié à Paris.

 

« Dérider le portrait de l’expert-comptable est primordial. Il faut aussi que l’on voie plus de femmes »

« Enfant, je me voyais plus princesse ou directrice de prison qu’expert-comptable. C’est une fois lancée dans le cursus que mon choix s’est confirmé. Il était hors de question de m’arrêter en chemin, alors je suis allée au bout. Parmi les challenges, je pense qu’il faut que l’on voie plus de femmes. Je suis très investie sur ces questions de diversité […] Il est important que les mentalités changent à ce sujet. » Manuela, 31 ans, Genève.

 

Retrouvez les témoignages complets sur le site de l’Ordre

www.experts-comptables.fr

 

1 sur 1

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Mise à jour : JANVIER 2017

Cérémonie de remise du DEC

La prochaine cérémonie est fixée au jeudi 15 décembre 2016 et se tiendra aux Docks de Paris à La Plaine Saint-Denis, aux portes de Paris.

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter