Mars 2017

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

« Ce fut passionnant ! »

« Servir la profession en étant élu est une lourde responsabilité mais c’est assurément un grand honneur, et un grand bonheur. »

A  l’heure où vous lirez cet édito, j’aurai quitté mes fonctions de président du Conseil supérieur de l’Ordre. La mandature se sera achevée, et je crois pouvoir affirmer qu’elle aura été bien remplie et bien assumée par la formidable équipe d’élus qui m’aura accompagné. C’est avec énormément d’ardeur et de persévérance que nous avons défendu la profession et relevé les nombreux défis qui se sont présentés. Je suis très fier d’avoir dirigé ce conseil, dont l’efficacité se juge à l’aune des actions conduites et des résultats. Je leur adresse mes plus sincères remerciements, car chacun a pris sa part dans le succès global de cette mandature.

 

Au-delà des élus nationaux, ce sont aussi les élus dans les régions et tous ceux qui participent aux différents travaux sans forcément être élus, qui méritent notre gratitude, ainsi que les permanents pour leur investissement quotidien au service de la profession. A tous un grand merci, un grand coup de chapeau. C’est grâce à leur engagement que l’institution fonctionne, et qu’elle existe avec force pour représenter, défendre et construire l’avenir des cabinets. L’Ordre est une magnifique institution, qui remplit pleinement son rôle au service des professionnels, sans oublier les fonctions régaliennes qui lui ont été confiées par le législateur pour encadrer l’exercice de chacun. Servir la profession en étant élu est une lourde responsabilité mais c’est assurément un grand honneur, et un grand bonheur.

 

J’ai pour habitude de m’adresser aux jeunes experts-­comptables en les invitant à prévoir de donner un peu de temps à l’institution dans leur vie professionnelle pour la servir, et ainsi faire perdurer le modèle dont ils héritent de leurs pères qui a fait ses preuves en répondant aux besoins des professionnels comme aux attentes des autorités publiques. Imaginons un instant ce que serait la surveillance des cabinets sans l’engagement bénévole de consœurs et de confrères au service des autres, avec le schéma de tutelle qu’est le nôtre… Les élus ne sont ainsi que les maillons d’une chaîne pour passer le flambeau à leurs successeurs. Soyons fiers de ce modèle qui assure la force de notre profession. Une profession assurément reconnue, respectée, appréciée, qui jouit d’une forte notoriété, et qui a devant elle un bel avenir !

 

J’adresse à l’équipe qui nous succédera tous mes vœux de réussite pour poursuivre les travaux en cours et engager de nouvelles actions pour consolider le rôle de notre profession dans une société en perpétuelle évolution. Des changements profonds nous attendent dont nous ne mesurons peut-être pas la portée. L’ère numérique, dans laquelle nous sommes entrés, bouscule tout sur son passage. L’avenir n’est pas une amélioration du présent : c’est autre chose. Je ne doute pas que notre institution saura faire face aux enjeux et aux défis qui nous attendent, et que la profession des experts-comptables en sortira grandie.

 

Philippe Arraou
Président du Conseil supérieur

 

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

FEVRIER 2020

SIC N° 392

  • Loi de finances 2020 : les principales mesures fiscales
  • DGFip : des chantiers structurants à venir
  • L'Arpec, un nouvel outil LAB au service des experts-comptables

Consulter

JANVIER 2020

SIC N° 391

  • Ordre et Compagnie sous un même toit : un projet qui voit “Le Jour ”
  • Congrès365: troisième temps
  • La synergie s'organise

Consulter

Décembre 2019

SIC N° 390

  • Infodoc-experts au service de la profession
  • Un conseil qui compte : épisode 3
  • La facture électronique où en sommes-nous ?

Consulter

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

  • 74e Congrès « L'expert-comptable au cœur des flux »

Consulter