Mars 2017

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

DEC : extraits du rapport du jury

Le jury du diplôme d’expertise comptable (DEC) s’est réuni le jeudi 5 janvier 2017 afin de délibérer sur les résultats de la session de novembre 2016.  L’examen des résultats appelle, de manière très classique, des observations générales sur la session concernée mais aussi quelques commentaires spécifiques pour chacune des trois épreuves. 

 

Remarques générales sur les résultats de la session 

1 898 candidats étaient inscrits à la session de novembre 2016 parmi lesquels 894 étaient diplômables, soit un peu plus de 47 % des inscrits ; ce qui constitue, pour la deuxième session consécutive, une proportion légèrement supérieure à la moyenne habituellement observée (entre 43 % et 45 %). Sur ces 894 candidats, 643 ont obtenu le DEC, soit un taux de réussite de 71,92 % ; taux qui se situe dans la fourchette haute, celui-ci oscillant habituellement entre 65 et 70 % selon les sessions. Au total, 1 081 candidats ont été diplômés en 2016. 

 

 

Sur les 643 diplômés de la session de novembre 2016, on enregistre 57,5 % de diplômés et 42,5 % de diplômées. La proportion de femmes diplômées est ainsi en léger retrait par rapport aux sessions antérieures, les taux de réussite étant quant à eux très comparables (71,98 % pour les hommes et 71,84 % pour les femmes).

Trois diplômés enregistrent une moyenne générale supérieure à 15 sur 20 et 30 % des candidats obtiennent leur diplôme sans bénéficier de notes reportables, ce qui est un taux plus élevé que sur les sessions précédentes.

44 % des diplômés sont issus de la région Paris-Ile-de-France, viennent ensuite Rhône-Alpes (9 %), PACA (8,4 %), Toulouse Midi Pyrénées (4,3 %), Aquitaine (3,7 %) et Bretagne (3,4 %).

 

Les remarques spécifiques à chacune des épreuves

L’épreuve de déontologie et réglementation professionnelle

L’épreuve écrite de déontologie et réglementation professionnelle se présentait sous la forme de QRC (questions à réponses courtes) et comportait selon le schéma habituel une moitié de questions portant sur l’expertise comptable et une moitié de questions portant sur le commissariat aux comptes. 1 019 candidats s’étaient inscrits à l’épreuve de déontologie et au final, 962 ont composé et 827 candidats ont validé cette épreuve. 

La moyenne de l’épreuve pour la session est de 12,01 ce qui se situe dans la fourchette plutôt haute des moyennes lorsque l’épreuve se présente sous forme de QRC.

 

L’épreuve de révision légale et contractuelle des comptes

1 333 candidats ont composé sur l’épreuve de révision légale et contractuelle pour un nombre d’inscrits de 1 432. Le nombre relativement élevé de candidats s’explique en grande partie par le fait que la session de mai 2016 avait à la fois constaté un faible nombre d’inscrits doublé d’un taux de réussite à cette épreuve peu élevé. Assez mécaniquement, il fallait donc s’attendre à une session importante en novembre.

L’épreuve a été dans son ensemble plutôt réussie par les candidats avec une moyenne sur l’épreuve de 10,47 ce qui se situe résolument dans la fourchette haute. 65 % des candidats ont obtenu la moyenne, les autres étant soit ajournés (32 %), soit éliminés (3 %).

Le sujet comportait trois dossiers différents et, comme à chaque fois, relativement équilibrés entre expertise comptable et commissariat aux comptes avec un certain nombre de questions ouvertes. 

 

L’épreuve de soutenance

En ce qui concerne l’épreuve de soutenance du mémoire, 844 mémoires ont été soutenus parmi lesquels 632 ont obtenu la moyenne, soit un taux de réussite qui avoisine les 75 % (74,88 % exactement). La moyenne de l’épreuve est de 10,90 ce qui est la moyenne la plus élevée depuis la réforme de 2010, même si globalement la moyenne à cette épreuve reste dans une fourchette assez stable entre 10,6 et 10,9.

Sur cette session, deux candidats ont obtenu 17 au mémoire et 22 ont obtenu 16 sur 20 (voir la répartition des notes p. 22).

Les remarques se répètent de session en session : les prescriptions de la note du jury sur la présentation du mémoire ne sont pas nécessairement suivies tout comme les remarques formulées lors de l’agrément ou lors d’une première soutenance. Lors de l’agrément notamment, certains candidats se focalisent sur la décision « 4.1 » qui autorise le candidat à rédiger en oubliant qu’il convient néanmoins de tenir compte des remarques formulées par la personne qui a examiné la demande d’agrément. De même, certains mémoires manquent cruellement d’une relecture extérieure susceptible d’améliorer la qualité orthographique ou grammaticale du texte. D’une manière générale, il faut rappeler que le mémoire demande un investissement en temps qui est important, chacun le sait, mais le calendrier prévisionnel de travail doit prévoir  de ménager du temps pour la finalisation du mémoire de manière à éviter toute précipitation qui pourrait au final se révéler préjudiciable.

 

Les dates clés des sessions de 2017Session de mai
>  Inscriptions : (du 9 janvier au 15 février)
>  Epreuve 1, déontologie : lundi 24 avril, 13h30-14h30
>  Epreuve 2, révision : mardi 25 avril, 9h00-13h30
>  Soutenances de mémoire : du 26 au 28 avril ; du 2 au 5 mai ; du 9 au 12 mai
>  Date limite de demande d’agrément : (24 octobre 2016)
>  Jury national : 22 juin

Les épreuves écrites de la session de mai 2017 auront lieu à Rungis, Espace Jean Monnet.

Session de novembre
>  Inscriptions : du 10 juillet au 31 août
>  Epreuve 1, déontologie : lundi 13 novembre, 13h30-14h30
>  Epreuve 2, révision : mardi 14 novembre, 9h00-13h30
>  Soutenances de mémoire : du 15 au 17 novembre ; du 20 au 24 novembre ; du 27 novembre au 1er décembre
>  Date limite de demande d’agrément : 13 mai 2017
>  Jury national : 4 janvier 2018

Pour en savoir +
www.futurexpert.comwww.siec.education.fr

Martial Chadefaux

Professeur à l’Université de Bourgogne, président du jury du DEC

 

Documents à télécharger

DEC_NOV2016_RAPPORTDUJURY.PDF

(pdf - 676.43 Ko - Mise en ligne le 27/03/2017 )

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

DECEMBRE 2017

SIC N° 368

  • Réforme du Code du travail : de nouvelles opportunités pour les entreprises
  • 5 questions à François Asselin, président de la Confédération des PME
  • Logiciels de caisse : « Tenez-vous prêts au 1er janvier 2018 »

Consulter

NOVEMBRE 2017

SIC N° 367

  • Congrès 2017 à Lille. Les experts-comptables ? Des experts conseil !
  • Les plénières
  • Les conférences

Consulter

OCTOBRE 2017

SIC N° 366

  • Les associations et les fondations : un marché ouvert à la profession
  • Déclaration sociale nominative : la DSN c'est parti !
  • Archivage des dossiers par les cabinets d'exercice comptable

Consulter

Septembre 2017

SIC N° 365

  • Zoom sur le programme du 72e Congrès
  • Passez à la vitesse supérieure avec capsurlenumerique.fr
  • Découvrez la version 2017 de l'étude « Marchés de la profession comptable »

Consulter