JUILLET-AOUT 2017

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Points de vigilance sur les comptes de campagne : épisode 2 !

Les experts-comptables doivent s’assurer que les dépenses et les recettes sont en conformité avec les dispositions législatives applicables au financement des campagnes électorales. Détails.

 

Les dépenses de la campagne officielle (article R.39)

Ces dépenses correspondent :

  • à l’impression des bulletins de vote ;
  • aux affiches destinées à être disposées devant les bureaux de vote ;
  • aux professions de foi ;
  • aux frais d’affichage. 

Les dépenses dites du R.39 ne doivent ni transiter par le compte du mandataire financier ni figurer dans le compte de campagne du candidat.

Il s’agit de dépenses qui doivent être payées directement soit par le candidat, soit par voie de subrogation de l’imprimeur, soit par un parti politique. 

Le remboursement des frais de la propagande officielle relève de la compétence du préfet et ne concerne que les candidats ou candidats têtes de liste ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. 

 
Exceptions - Supplément R.39

Lorsque des dépenses d’impression supplémentaires quantitatives ou qualitatives sont engagées, celles-ci doivent être intégrées au compte de campagne et réglées par le mandataire financier. Des exemplaires de ces impressions devront être joints afin de permettre à la commission d’apprécier la réalité de la prestation. 

La copie de la facture de R.39 doit être intégrée au compte de campagne ainsi que la facture distincte de l’imprimeur en cas de supplément. 

 
Faire ou ne pas faire, telle est la question !

Afin de répondre au mieux aux exigences de cette mission légale, il est indispensable de maîtriser le cadre réglementaire et organisationnel de chaque campagne électorale, notamment les motifs de réformation ou de rejet de comptes de campagne et les conséquences induites. 

 

Attention aux principaux motifs de réformation.       dépenses dont l’intérêt électoral n’est pas justifié ;
.       dépenses hors circonscription ;
.       dépenses de la campagne officielle – article R.39 ;
.       dépenses post-électorales ;
.       dépenses dites de « coaching » ;
.       intérêts d’emprunts non payés à la date de dépôt du compte ;
.      prise en compte de la valeur d’un matériel et non de la valeur d’utilisation ;
.       dépenses internes à l’équipe de campagne ;
.      présence de factures globales sans détail explicatif de la prestation ;
.       dépenses liées au contentieux : frais d’huissiers, frais d’avocat, etc.

Mais aussi aux principaux motifs de rejet :
.       l’absence de visa de l’expert-comptable ;
.      des paiements directs du candidat hors mandataire financier et hors menues dépenses ;
.       l’absence de pièces justificatives ;
.       le déficit du compte à la date de dépôt à la CNCCFP ;
.       des dépenses omises ;
.       des dons de personnes physiques supérieurs au plafond légal ;
.       des dons des personnes morales ;
.      des dons reçus sans transiter par le compte bancaire du mandataire financier ;
.      l’absence d’ouverture par le mandataire financier d’un compte bancaire spécifique à la campagne ;
.       l’incompatibilité liée à la fonction de mandataire financier ;
.       le dépôt hors délai du compte de campagne, etc.
Pour en savoir +
Pour accéder à tous les contenus réservés aux professionnels de l’expertise comptable et poser votre question en ligne, connectez-vous sur le site Conseil Sup’ Services

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

FÉVRIER 2018

SIC N°370

  • Tout savoir sur la loi de finances  et loi de financement de la Sécurité sociale 2018

  • 5 questions à Gilbert Le Pironnec, vice-président  en charge du secteur Prospective  et Spécialités du Conseil supérieur

  • Le rapport de fin de mission,  en pratique

Consulter

JANVIER 2018

SIC N°369

  • Assurer le financement de la reprise d'entreprise
  • 5 questions à Lucie Desblancs, vice-présidente en charge du secteur Développement et Croissance économique du Conseil supérieur
  • 2e édition de la journée du numérique : un véritable succès !

Consulter

DECEMBRE 2017

SIC N° 368

  • Réforme du Code du travail : de nouvelles opportunités pour les entreprises
  • 5 questions à François Asselin, président de la Confédération des PME
  • Logiciels de caisse : « Tenez-vous prêts au 1er janvier 2018 »

Consulter

NOVEMBRE 2017

SIC N° 367

  • Congrès 2017 à Lille. Les experts-comptables ? Des experts conseil !
  • Les plénières
  • Les conférences

Consulter