Septembre 2017

SIC N° 365

AU SOMMAIRE:
Edito
En bref
5 questions à...
Focus
Vie de l'Ordre
Exercice professionnel
Actu des régions
A lire dans la RFC
Septembre 2017

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Les motivations du recours à l’expert-comptable… ou à un autre prestataire

Le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables réédite son étude biennale sur les marchés de la profession comptable et vous présente le chapitre de l’étude consacré aux motivations du recours aux experts-comptables, ou à d’autres prestataires.

 
L’attestation des comptes et la gestion de la complexité administrative restent les principales raisons justifiant le recours à un expert-comptable

L’attestation des comptes, l’aide à la gestion de la complexité administrative (paies, déclarations, impôts, comptabilités) et l’obligation en lien avec le statut de la structure demeurent les trois raisons principales pour lesquelles les entreprises et les associations font appel à un expert-comptable. Parallèlement, la part des entreprises et associations déclarant faire appel à un professionnel de la comptabilité pour l’aide au pilotage de leur structure tend à croître.

 

Les motivations du recours à un expert-comptable

Pour les structures ayant fait appel à un cabinet d’expertise comptable pour des missions en lien avec la comptabilité, la motivation principale est la sécurité du respect des lois et réglementations. Le fait de pouvoir disposer de conseils réguliers d’un professionnel de la gestion reste une raison encore minoritaire mais elle tend à se développer pour les associations interrogées (cette part étant stable pour les entreprises répondantes).

 
Les prestations réclamées par les clients à d’autres prestataires tendent à diminuer

Les entreprises interrogées sont moins nombreuses en 2016 qu’elles ne l’étaient lors des précédentes éditions de l’enquête à faire appel à d’autres prestataires que les experts-comptables pour réaliser des missions que ces derniers pourraient tout à fait leur fournir. Parmi les principales demandes faites à d’autres prestataires, les entreprises confient plus particulièrement à d’autres l’assistance et la recherche d’informations juridiques, fiscales, sociales… (25 % des entreprises et 30 % des associations interrogées), les conseils en matière de gestion de patrimoine pour 15 % des entreprises et 7 % des associations, les outils d’aide à la gestion pour 12 % des entreprises et près de 10 % des associations. 

 
Un tiers des structures répondantes a recours à un autre spécialiste car leur expert-comptable ne leur a pas proposé la prestation

Le fait de connaître un spécialiste en qui ils ont confiance et la volonté de diversifier les prestataires demeurent les deux principales raisons pour lesquelles l’expert-comptable n’a pas été sollicité pour certaines missions. Mais les deux raisons suivantes doivent interpeler la profession : environ un tiers des entreprises et des associations l’explique par le fait que leur expert-comptable ne leur a jamais proposé de telles prestations. Et elles sont peu ou prou le même nombre à expliquer qu’elles ne savaient pas que leur expert-comptable était en mesure de réaliser ce type de prestations. Cela met en exergue la nécessité pour les cabinets de développer une démarche marketing et commerciale auprès de ses clients (et prospects) et de passer d’un modèle d’économie de la demande à un modèle d’économie de l’offre, s’ils ne veulent pas être suppléés par d’autres. Les experts-comptables sont des professionnels légitimes, il faut également qu’ils soient visibles.

La méthodologie de l’étude
L’étude a été réalisée grâce à une enquête téléphonique menée auprès d’un échantillon de 660 entreprises (de 0 à 249 salariés) et 260 associations (de 1 à 249 salariés). Les résultats ont été redressés en fonction de l’activité, de la taille et de la localisation géographique afin d’être représentatifs.
Pour en savoir +
La version 2017 de l’ouvrage « Marchés de la profession comptable » est disponible sur Bibliordre : www.bibliordre.fr
et sur la Boutique : www.boutique-experts-comptables.com





 

 

 

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

OCTOBRE 2018

SIC N° 377

  • Prélèvement à la source : une réforme majeure
  • Cendra Motin : le PAS est enclenché
  • Fusion Agirc et Arrco : bien s'y préparer

Consulter

SEPTEMBRE 2018

SIC N° 376

  • 5 questions à Florence Hauducœur
  • Le projet de loi Pacte examiné en commission spéciale
  • 73e Congrès : Préparez votre parcours thématique

Consulter

JUILLET-AOUT 2018

SIC N° 375

  • Les outils du 73e Congrès
  • Le quiz du 73e Congrès
  • Comptexpert : comment déléguer vos droits ?

Consulter

JUIN 2018

SIC N° 374

  • 73e Congrès : Stratégie et compétences pour la croissance
  • Règlement général sur la protection des données : tenez-vous prêts !
  • Le site internet de l'Ordre fait peau neuve !

Consulter