AddToAny
Share

Des partenaires nombreux et des innovations dans tous les domaines

Les congressistes s’en sont inévitablement aperçus : l’exposition s’est étendue sous l’effet d’une augmentation significative du nombre de partenaires : 206 étaient présents à Lille, soit quarante de plus qu’au congrès de 2015 à Paris. Au-delà de ce succès impressionnant, il faut également souligner l’arrivée de 34 nouveaux partenaires que le président Charles-René Tandé a tenu à saluer en rendant visite à chacun d’entre eux sur l’exposition.

 

 

Pour cette année 2017, le souhait de beaucoup de ces primo exposants, mais aussi des partenaires plus historiques, était de présenter des solutions en lien avec la thématique du congrès. Objectif : aider les cabinets à vendre de nouvelles missions, et/ou à gagner du temps pour se consacrer pleinement à leurs clients et à leurs besoins.

 

Gagner du temps pour vendre plus de conseil

Deux éditeurs juridiques vont dans ce sens : l’un a créé une formation numérique dédiée aux cabinets, pour se former et maitriser les actualités. Au programme : 50 heures de formation, par an et en ligne, sur le fiscal, le comptable, la paye, le social, la vie des affaires, le patrimoine. Développé avec Digischool (leader de l’éducation numérique), les contenus sont liés à l’actualité, disponibles sous forme de fiches, quiz, vidéos, cas pratiques… et accessibles en web sur PC, tablette et mobile. 

L’autre éditeur vient de lancer un service gratuit pour ses abonnés : un « tchat’expert ». Via ce service, des juristes répondent, en temps réel par tchat ou par téléphone, et indiquent aux abonnés où retrouver les informations dans leur documentation initiale. Un vrai gain de temps.

L’une des pistes pour optimiser la vente de conseil à forte valeur ajoutée est de déléguer les tâches récurrentes, telles que les formalités juridiques. Deux prestataires connus sur ce marché proposent un service fiable et rapide, basé sur une forte proximité avec les greffes, des collaborateurs formalistes rodés, et des relations permanentes avec plusieurs centaines de journaux d’annonces légales.

 

 
De nouvelles missions à vendre

Et si la profession recrutait pour le compte de ses clients ? Un des partenaires de cette année a présenté une solution internalisée (personnel dédié) ou externalisée qui intègre tous les outils habituels des cabinets de recrutement. Dans le cas de l’internalisation, la personne dédiée à cette offre au sein d’un cabinet en assumera également les recrutements.

La fiscalité locale est une matière très complexe. Spécialiste de ce sujet, avec pour cœur de métier l’audit des obligations locales et l’optimisation des taxes locales, un partenaire a proposé aux cabinets de travailler en marque blanche, ou en partenariat sur les sujets taxe foncière, CFE, Tascom, taxes d’urbanisme… 

Logiciels criminels, vols de données, fraude à la CB, fuite de données… Les risques numériques sont nombreux. Pour les cabinets et pour les clients du cabinet, il existe des bonnes pratiques pour s’en prémunir mais le risque zéro n’existe pas. Pour un des grands assureurs de la place, c’est un sujet fort sur lequel les cabinets peuvent assister et accompagner leurs clients. Au-delà de l’information à leur fournir à ce sujet, il y a matière à structurer une mission : audit, préconisation, mise en place, suivi et mise à jour. Une mission de prévention des risques qui doit se piloter avec des partenaires spécialisés (prestataire informatique, avocat, assureur, auditeur).

Une mission d’optimisation des revenus du dirigeant de l’entreprise peut être génératrice de bénéfices pour le cabinet. Au-delà d’un simple arbitrage entre rémunération et dividendes, un des éditeurs de logiciels de production a présenté un outil permettant de simuler pour l’entreprise le coût des différentes options, de chiffrer les impacts à long terme des différents choix (retraite). Il ne faut pas oublier que le cœur d’une telle mission sera dans l’écoute des souhaits du dirigeant, leur traduction dans les hypothèses et la restitution par un dossier bien constitué. 

Un autre partenaire, spécialiste en pilotage d’entreprise, a fait découvrir aux congressistes présents un système connecté à tous les outils classiques de production et disponible en SaaS. Objectif : permettre à l’expert-comptable d’offrir à son client un reporting financier et opérationnel complet, immédiatement après la clôture des comptes. Un système qui permet donc au cabinet de vendre des missions telles que la mise en place de tableaux de bord, de prévisionnels de trésorerie, de comptabilités analytiques…

Des partenaires « Customer-centric »
Si l’on regarde les trois derniers congrès de l’institution, on remarque, chaque année, l’arrivée d’un nouvel acteur dans le domaine de la production comptable. Et pour ces nouveaux entrants, on peut constater une logique commune de construction de leur offre, orientée vers l’expérience utilisateur et la prise en compte de l’attente des clients du cabinet.
Aujourd’hui, acteurs historiques et nouveaux entrants font évoluer ce marché des outils du cabinet vers une prise en compte accrue des besoins du client final et c’est une évolution très structurante et très positive.
La Start Zone fait place aux jeunes pousses
Pour la 2e année consécutive, le congrès de l’Ordre a sélectionné des exposants identifiés comme de jeunes partenaires innovants pour participer, pour la première fois, au congrès de la profession.
Quelques exemples parmi d’autres de partenaires qui souhaitent construire une relation avec la profession.

Finalgo est un courtier en ligne, réservé aux experts-comptables. Il propose d’accompagner la profession à toutes les étapes du dossier : de la réalisation du montage financier (aide à la construction, comparaison de différents montages, rapports aux clients) à la sélection d’établissements éligibles, jusqu’à la construction du dossier final. Dans la sélection d’établissements financiers, l’expert-comptable peut inclure ses propres contacts (banques, BPI, financement local…).

Comme son nom l’indique MonPortailRH est un système d’information de gestion des ressources humaines (SIRH) très complet, que les cabinets peuvent conseiller à leurs clients (cible : PME). Quatorze modules peuvent être choisis, à la carte : recrutement, formation/e-learning (avec Cegos), rémunération, entretiens individuels, paie, congés, planification, notes de frais… Des connecteurs existent avec tous les outils de production compta et paye du marché.


Laboxy propose un outil logiciel en Saas, installé chez le client, pour qu’il puisse remplir la part des données qu’il est à même de collecter concernant son CIR ou CII (temps des équipes, immobilisations, coûts R&D…). Le cabinet a également accès aux dossiers pour les sécuriser sur le plan technique. L’outil est gratuit pour le cabinet. Il est donc soit vendu directement au client, soit revendu par le cabinet.

De son côté, Innovatech Conseil a développé CIR Expert, outil en ligne de production CIR/CII, dédié aux experts-comptables. Il permet de réaliser la totalité du dossier, en s’appuyant sur six « docteurs » pour permettre de bien réaliser la partie technique. Une variante permet au client du cabinet de lui-même réaliser la partie technique, s’il en a les compétences. Le premier dossier est gratuit sans engagement (si < 100 Keuros).

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

SEPTEMBRE 2018

SIC N° 376

  • 5 questions à Florence Hauducoeur
  • Le projet de loi PACTE examiné en commission spéciale
  • 73e Congrès : Préparez votre parcours thématique

Consulter

JUILLET-AOUT 2018

SIC N° 375

  • Les outils du 73e Congrès
  • Le quiz du 73e Congrès
  • Comptexpert : comment déléguer vos droits ?

Consulter

JUIN 2018

SIC N° 374

  • 73e Congrès : Stratégie et compétences pour la croissance
  • Règlement général sur la protection des données : tenez-vous prêts !
  • Le site internet de l'Ordre fait peau neuve !

Consulter

MAI 2018

SIC N°373

  • Gestion des données personnelles et RGPD
  • 73e Congrès : cabinet, missions et marchés !
  • Déclaration annuelle des papiers : êtes-vous prêts ?

Consulter