JUIN 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Corse

Entretien avec Marie-Dominique Cavalli, présidente du Conseil régional de l'ordre de Corse

L’actualité récente de notre profession remet-elle en question vos objectifs de mandature pour 2018  ?

Notre profession doit résoudre une tension entre des énergies de changement et des énergies de conservation, imposées par l’environnement économique et le marché mais insufflées également par notre ministère de tutelle.

Les énergies de changement s’expriment en particulier dans les ruptures technologiques, l’automatisation grandissante de la tenu comptable, la numérisation de tous les supports d’information, la montée des big data et de l’intelligence artificielle. Elles nécessitent des remises en question, des capacités d’investissement et surtout des capacités humaines d’écoute et d’entrepreneuriat. L’augmentation des seuils d’audit légal, projet que le Gouvernement semble déterminé de mener à terme, aura un impact direct sur les cabinets et va stresser aussi le marché de l’expertise comptable.

Les énergies de conservation s’expriment dans les normes et contrôles professionnels. Beaucoup sont d’une grande utilité pour la transparence financière et la qualité de nos travaux. Mais les contraintes déclaratives et administratives que font peser chaque année davantage les nouvelles mesures prises par les gouvernements successives, en dernier lieu DSN et PALS, mais je pense également aux normes LAB, plombent la capacité des consœurs et confrères à répondre aux besoins de conseil de leurs clients.

L’objectif premier de la mandature était et reste d’être utile à la collectivité et, au-delà de ses missions régaliennes incontournables, de favoriser le développement et l’épanouissement des experts-comptables dans leur rôle de conseil et leur mission d’intérêt général, ancré dans un environnement insulaire.

Les trois axes d’action qui avaient été fixés restent d’actualité : accompagner les experts-comptables dans la transition numérique ; favoriser le développement des missions de conseil dans les cabinets et développer le capital humain au sein des cabinets.

 

Pouvez-vous citer trois actions marquantes que vous avez menées en ce premier tiers d’année 2018 en lien avec les missions de conseil des experts-comptables  ?

La première concerne l’accompagnement des entreprises en difficulté. Ces actions ont débuté fin 2017 par la participation à une conférence sur « les prérogatives de métiers de l’audit, du chiffre et du conseil en matière de prévention des difficultés des entreprises » organisée avec la CRCC d’Aix-Bastia présidée par Farouk Boulbarhi.

Elles se sont poursuivies par la participation et l’animation le 3 avril 2018, au Palais des congrès d’Ajaccio, d’un colloque intitulé «  Rebondir-Ribumbà  » initié par la cellule de détection des difficultés des entreprises de Corse, dispositif co-piloté par le commissaire au redressement productif et l’Agence de Développement économique de la Corse (ADEC). Les experts-comptables ont été désignés dans ce processus comme acteurs privilégiés auprès des chefs d’entreprise pour la réussite des actions de cette cellule. Nous avons apporté notre contribution par des propositions de mesures d’amélioration des dispositifs d’aide aux entreprises en difficultés, aux trois stades de la prévention, de la détection et de l’accompagnement.

La deuxième action concerne les missions fiscales et sociales. L’animation de la loi de finances qui est un évènement certes habituel mais indispensable s’est tenue les 14 et 15 février 2018. Elle s’est accompagnée d’échanges et réflexions sur le crédit d’impôt investissement Corse, avec la DGFiP de Corse. Cette démarche s’est étendue dans le cadre de réunions de concertation portant sur le développement économique de la Corse, orchestrées par la préfecture et l’IGF. La profession a apporté sa contribution par diverses propositions sur l’évolution du crédit d’impôt investissement corse existant mais également d’autres mesures fiscales et sociales.

Nous avons également organisé pour la première fois une animation portant sur la loi de financement de la Sécurité sociale avec l’Urssaf de la Corse et la médecine du travail, à Ajaccio et Bastia, les 2 et 5 février 2018.

La troisième action a pour but le développement des missions d’accompagnement au financement des entreprises : nous avons signé une convention avec Corse Active pour l’Initiative (fusion en Corse des structures locales France Active et Initiative France) autour de l’accompagnement des créateurs d’entreprise dans leur recherche de financements, en partenariat avec Business story, et nous avons organisé des échanges avec les consœurs et confrères participant aux comités d’engagement de cette structure.

Toutes ces actions participent à la promotion de la profession et de son image, comme par ailleurs la présentation des données issues d’Image PME, sur notre site internet et les réseaux sociaux ainsi que lors des réunions Banque de France au cours desquelles sont exposées leurs propres données économiques  ; ces informations sont reçues avec grand intérêt par tous les acteurs locaux.

 

Comment accompagnez-vous les cabinets dans leur transition numérique  ?

Dès le début de la mandature, nous avons décliné et promu la convention conclue entre BPI France et le Conseil supérieur pour financer les investissements nécessaires à la transition numérique des cabinets.

Cet accord est intéressant. Cependant il concerne des projets de taille conséquente et nous avions besoin de financements plus adaptés à tous nos cabinets de Corse, quelle que soit leur taille, y compris les plus modestes. Nous avons donc réfléchi avec le président et le directeur de la Cadec à une offre plus adaptée à notre problématique régionale et avons signé, en juillet 2017, une convention qui va dans ce sens, pour un accès rapide et facilité aux dossiers d’instruction et une offre d’avances remboursables à taux 0, représentant 35% du plan de financement, pour des avances entre 10 000 € et 200 000 € de financement.

A l’occasion de notre assemblée générale 2017, nous avons organisé deux ateliers, animés par le Conseil supérieur, sur la facture électronique et sur le cloud. Nous avons par ailleurs travaillé en collaboration avec la CRCC Aix-Bastia sur la mise en place de trois actions de formation dédoublées à Ajaccio et Bastia  : sensibilisation aux risques de l’environnement numérique et utilisation de l’outil « SmartFEC  » dans une mission d’audit, en novembre 2017, et une conférence « RGPD-Tour », en avril 2018. Nous avons également organisé une autre formation pour juin 2018, cette fois sur le portail public Chorus Pro et la facture électronique dans les marchés publics.

 

Votre prochaine assemblée générale se tiendra le 6 juillet. Pouvez-vous nous en dire plus  ?

La Journée de l’expert-comptable, qui débutera par l’assemblée générale de notre Conseil régional, se tiendra effectivement le 6 juillet 2018, à Corte, à l’université de droit, sur le thème «  l’exercice professionnel d’aujourd’hui et de demain  ».

Nous avons prévu des ateliers pour développer ses compétences et nous échangerons également sur notre offre de formation avec notre institut régional de formation, l’AFECC. Nous aurons également un débat sur la place du numérique dans nos modes de management, avec des intervenants de grande qualité. Mais je ne peux pas vous en dire plus, c’est une surprise  !

 

 

BUREAU DU CONSEIL REGIONAL DE CORSE

  • Présidente  : Marie-Dominique Cavalli 
  • Président délégué  : Antoine-Jean Giuseppi 
  • Trésorière et trésorier adjoint : Gaëlle Poggi et Antoine-Jean Giuseppi

 

L’équipe des permanents est composée de quatre personnes :

  • Secrétaire générale  : Sylvie Chevalier-Maurizot  
  • Secrétaire comptable et déléguée formation  : Mercedes Aguilar
  • Secrétaire  : Sylvie Bernardi

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

SEPTEMBRE 2018

SIC N° 376

  • 5 questions à Florence Hauducoeur
  • Le projet de loi PACTE examiné en commission spéciale
  • 73e Congrès : Préparez votre parcours thématique

Consulter

JUILLET-AOUT 2018

SIC N° 375

  • Les outils du 73e Congrès
  • Le quiz du 73e Congrès
  • Comptexpert : comment déléguer vos droits ?

Consulter

JUIN 2018

SIC N° 374

  • 73e Congrès : Stratégie et compétences pour la croissance
  • Règlement général sur la protection des données : tenez-vous prêts !
  • Le site internet de l'Ordre fait peau neuve !

Consulter

MAI 2018

SIC N°373

  • Gestion des données personnelles et RGPD
  • 73e Congrès : cabinet, missions et marchés !
  • Déclaration annuelle des papiers : êtes-vous prêts ?

Consulter