JUIN 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

Confiance et performance : un projet d’avenir pour la profession

« Nous portons la vision d’une profession au service de la confiance et de la performance de notre économie. »

 

Lors de ma prise de fonction il y a un peu plus d’un an, j’avais insisté sur le fait que la mandature qui s’ouvrait, bien que plus courte qu’à l’accoutumée, ne serait pas une mandature de transition.

 

C’est pourquoi, au-delà de la nécessité de boucler à brève échéance, la question de la réforme de l’organisation territoriale de l’Ordre, nous avions souhaité engager des réflexions et des projets de fond pour assurer un avenir en croissance à notre profession.

 

Force est de constater que nous avions bien fait car, aujourd’hui, le rythme des réformes nous donne l’occasion d’exposer ces projets auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, notre ministre de tutelle, mais également auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin.

 

Auprès de ces deux interlocuteurs nous portons un projet global pour notre profession et pour nos clients. Nous portons la vision d’une profession au service de la confiance et de la performance de notre économie.

 

Le volet confiance intéressera principalement le ministère de l’Action et des Comptes publics, successeur du secrétariat au Budget avec lequel certaines incompréhensions se sont faites jour depuis quelques années.

 

Cette confiance doit être réaffirmée afin de permettre aux clients, mais aussi aux tiers et aux pouvoirs publics, de se fier davantage à une profession, porteuse d’un titre protégé, détentrice d’une compétence reconnue et soumise à une déontologie stricte et contrôlée dans son application. Cette réaffirmation garantira plus de sécurité tout en simplifiant la vie des chefs d’entreprise.

 

Le ministère de l’Economie et des Finances est, quant à lui, plus particulièrement intéressé par les propositions qui peuvent concourir à améliorer la performance des entreprises. Cette question a été largement abordée lors du congrès de Lille fin 2017 ; c’est un axe majeur de développement pour notre profession. Là aussi, nous portons des idées pour adapter notre réglementation aux attentes et besoins des entreprises.

 

J’espère que certaines de nos propositions seront retenues dans le projet de loi Pacte, qui, malgré le retard pris, devrait bel et bien aboutir avant la fin de l’année. D’autres propositions, parfois moins mûres, feront sans doute l’objet de discussions de plus longue haleine mais quoi qu’il en soit, il est plus que jamais indispensable d’être proactif. Nous l’avons été en partageant de très nombreuses idées pour notre économie et pour nos clients. Il est important que nous le fassions également pour nous-mêmes.

 

Charles-René Tandé

Président du Conseil supérieur

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter