SEPTEMBRE 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

L'investissement des TPE-PME continue de se réduire alors que l'activité reste en hausse

L'Ordre des experts-comptables, à travers son baromètre « Image PME » permettant de suivre l'activité, l'investissement et l'emploi, a constaté une poursuite de la hausse d'activité des TPE-PME françaises mais une nouvelle réduction des montants investis en avril, comme lors des trois premiers mois de l'année.

Hausse d'activité de 2,2 %en avril, toujours portée par les plus grandes PME

Après une inflexion au mois de mars (101,7), l'indice d'activité des TPE-PME françaises a retrouvé un niveau élevé (102,2), plus proche des résultats de l'année 2017 et des deux premiers mois de l'année 2018. La performance est encourageante car elle est comparée à un mois d'avril 2017 de bonne facture (101,8). Les TPE-PME affichent un 23e mois consécutif de hausse de leur chiffre d'affaires, soit près de deux années de croissance.

 

Au niveau géographique, toutes les régions, exceptée la Corse (-0,4 %), ont de nouveau affiché une croissance de leur activité. Il s'agit du 6e mois consécutif de croissance d'ensemble pour l'hexagone (hormis pour la Corse). Cinq régions tirent particulièrement leur épingle du jeu sur le mois d'avril, au premier rang desquelles les Hauts-de-France (+3,5 %) qui se classent en tête, comme lors du mois de février et après le ralentissement du mois de mars. Même chose pour les TPE-PME de Grand Est qui retrouvent des couleurs (+3 %), après la stagnation d'activité du mois précédent. L'Auvergne-Rhône-Alpes et les Pays de la Loire figurent toujours parmi les régions françaises les plus dynamiques (+2,8 %). La bonne nouvelle vient de l'Île-de-France qui accède au top 5 du classement après avoir trusté les dernières places depuis plusieurs mois. Les TPE-PME de Bourgogne-Franche-Comté enregistrent un résultat au niveau de la moyenne nationale. Celles de Normandie (+1,9 %), Occitanie (+1,9 %), Nouvelle-Aquitaine (+1,6 %), Centre-Val de Loire (+1,4 %), Provence-Alpes-Côte d'Azur(+1,1 %) et Bretagne (+0,8 %) affichent des hausses plus réduites. Les entreprises réunionnaises connaissent une légère hausse d'activité (+0,7 %).

 

L'activité des TPE-PME de l'hébergement restauration reste en dents de scie en ce début d'année 2018. Aux belles performances des mois de janvier et mars, ont succédé des résultats en baisse en février et de nouveau au mois d'avril (-2,8 %). Autre secteur affichant des résultats fluctuants, la construction a vu son activité repartir à la hausse (+2,7 %), après la mauvaise passe du mois dernier (-2,2 %). Les entreprises du secteur des transports et de l'entreposage ont retrouvé une croissance très dynamique (+14,7 %) après l'inflexion du mois précédent (+1,6 %). Les entreprises de l'industrie manufacturière ont enregistré leur plus faible croissance depuis le début d'année (+1,6 %), inférieure de près d'un point à celles des deux précédents mois.

 

Comme depuis le début d'année, les PME réalisant entre un et 50 millions d'euros de chiffres d'affaires annuel portent la croissance (+3,7 %). Pour le troisième mois consécutif, les plus petites entreprises, dont le chiffre d'affaires annuel est de moins de 250 K€ (+0,7 %) et celles réalisant entre 500 et 999 K€ de chiffre d'affaires annuel (+0,2 %), affichent de faibles croissances. Les structures réalisant entre 250 et 499 K€ à l'année continuent de souffrir, pour le troisième mois consécutif (-1,1 %).

 

Évolution indice mensuel d'activité et d'investissement des TPE PME

Source : Image PME, base Statexpert
Note de lecture avril 2018 indice à 102,2 : le chiffre d’affaires des TPE-PME françaises a progressé de 2,2 % en avril 2018 par rapport à avril 2017.

 

 

La situation sur le front de l'investissement continue de se dégrader, notamment pour les petites entreprises et le secteur de l'hébergement restauration

Les TPE-PME ralentissent, pour le troisième mois consécutif, leur effort en matière d'investissement (-6,6 % par rapport à avril 2017), même si elles bénéficiaient d'un effet de base défavorable (+3 % en avril 2017). Il s'agit de la deuxième plus mauvaise performance depuis 2 ans, la plus mauvaise datant du mois dernier (-8,9 %).

 

La situation s'est dégradée sur l'ensemble du territoire, hormis pour La Réunion (+2,8 %), qui affiche un deuxième mois consécutif de hausse et la Bretagne (+1,9 %) après sa mauvaise passe du mois dernier (-7 ,7 %). Les autres régions ont en effet largement diminué les montants investis, affichant des baisses de 4,5 % pour les TPE-PME franciliennes à 12 % pour la Normandie.

 

Au niveau sectoriel, seules les TPE-PME des secteurs des transports et de l'entreposage accroissent leur effort en la matière (+1,2 %), après la baisse substantielle du mois de mars (-9,5 %). Les quatre autres secteurs suivis ont en effet largement diminué leurs investissements. Il s'agit du troisième mois consécutif de baisse pour les entreprises de la construction (-8,2 % sur le mois d'avril) et du commerce (-9,2 %), du quatrième mois consécutif pour celles de l'industrie manufacturière (-17 %) et du sixième mois consécutif pour celles de l'hébergement restauration (-9,6%), signe du manque de confiance et de visibilité pour les professionnels de ce secteur.

 

Toutes les TPE-PME, quelle que soit leur catégorie de taille ont, pour le deuxième mois consécutif, réduit les montants investis. La diminution est plus marquée pour les petites structures : -18,2 % pour celles réalisant moins de 250 K€ de chiffre d'affaires annuel et -15,8 % pour celles dont le chiffre d'affaires se situe entre 250 et 499 K€. La baisse est moins marquée pour les entreprises réalisant entre 500 et 999 K€ (-3,7 %) et pour les plus grandes d'entre elles (entre 1 et 50 millions d'euros à l'année), qui affichent une baisse de 1 %.

 

Pour en savoir +
Retrouvez toutes les données mensuelles et trimestrielles sur le site ou sur l’application mobile IMAGE PME, téléchargeable sur Apple Store ou Google Play.

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

Novembre 2018

SIC N° 378

  • Règles de signature des travaux des cabinets d'expertise comptable
  • jesignexpert.com, la nouvelle plateforme de signature électronique
  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics

Consulter

OCTOBRE 2018

SIC N° 377

  • Prélèvement à la source : une réforme majeure
  • Cendra Motin : le PAS est enclenché
  • Fusion Agirc et Arrco : bien s'y préparer

Consulter

SEPTEMBRE 2018

SIC N° 376

  • 5 questions à Florence Hauducœur
  • Le projet de loi Pacte examiné en commission spéciale
  • 73e Congrès : Préparez votre parcours thématique

Consulter

JUILLET-AOUT 2018

SIC N° 375

  • Les outils du 73e Congrès
  • Le quiz du 73e Congrès
  • Comptexpert : comment déléguer vos droits ?

Consulter