Novembre 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Mounir Mahjoubi

A l’occasion du lancement de la plateforme FranceNum, qui propose un accompagnement des TPE-PME à la transformation numérique, dans une démarche d’intelligence collective, Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, a accepté de répondre aux questions de Sic.
« Les experts-comptables sont les mieux placés pour guider les TPE-PME dans leur transition numérique. Je vous invite à vous inscrire sur la plateforme Francenum et à proposer à chacun de vos clients de réaliser leur diagnostic numérique. »

 

En France, les TPE-PME représentent près de 50 % des emplois. Elles ont besoin d’opérer leur transition numérique. Pour y arriver les experts-comptables sont les mieux placés pour les guider sur cette voie et les aider à saisir toutes les opportunités.

 

Que pensez-vous du rôle que devrait jouer la profession dans la transformation numérique des TPE-PME  ?

J’ai toujours su que l’expert-comptable avait un rôle essentiel à jouer dans notre économie parce qu’il est le premier partenaire des TPE-PME. Lorsque les TPE-PME se transforment, elles impactent la compétitivité de la France par la création d'emplois et l'accroissement de valeur.

Plus de 80 % des emplois ne sont pas dans une grande ville. Qui aide et accompagne l’entrepreneur à dépasser son métier et à penser à la complexité du monde  ? Il y a des consultants qui viennent l’aider sur certains domaines d’expertise, mais le conseil de proximité, qui est là année après année et plusieurs fois par an, celui que le dirigeant a le réflexe de contacter quand il se pose une question nouvelle, c’est, et cela doit être, l’expert-comptable.

Vous êtes ceux qui pouvez accompagner au quotidien les entrepreneurs dans ces transformations. Mais pour cela vous devez être au niveau. Il faut que vous soyez aussi les experts sur ces grandes transformations. Dans expert-comptable, il y a expert. Celui qui oriente sur tous les sujets. Celui qui maîtrise.

Si je crois que la saisie comptable va beaucoup évoluer et va être presque intégralement automatisée, la pensée comptable, la pensée financière perdurera.

La pensée de la mobilisation des ressources financières, humaines et naturelles fait aussi partie de vos nouvelles responsabilités et fera aussi partie du quotidien de l’auto-entrepreneur.

Vous avez un rôle à jouer pour aider le dirigeant à mobiliser la juste ressource, pour le maximum d’impact.

 

Les experts-comptables sont conscients de la nécessité d’accompagner leurs clients dans leur transformation numérique. Ceux-ci sont-ils prêts à investir sur cette question, en ont-ils les moyens  ? Le marché existe-t-il vraiment ?

Un bon entrepreneur, c’est celui qui a le courage d’investir, c’est celui qui a le courage de mettre toujours les ressources au bon endroit. Si nos TPE et PME françaises continuent de se développer, c’est que leurs dirigeants savent faire ces choix.

L’expert-comptable a donc une opportunité à saisir à la condition qu’il soit capable de montrer sa proposition de valeur. Son positionnement doit être celui d’une opportunité pour l’entrepreneur et non pas celui d’un prestataire obligatoire. Il déclenchera ainsi l’envie de faire appel à ses services. Et l’entrepreneur sera évidemment prêt à payer pour ses services.

Pareillement, quand un entrepreneur a le courage de faire ses premiers  investissements numériques, il voit tout de suite l’impact financier et économique pour son organisation.

Dès que vous aurez fait la preuve, dès que vous aurez commencé avec vos clients, y compris les plus petits, à faire la démonstration que vos conseils, vos orientations, les outils que vous pourrez lui recommander lui permettent d’accélérer sa transformation, très naturellement, l’entrepreneur raisonné, raisonnable saura vous demander plus et vous payer pour cela.

 

Pourriez-vous présenter les grandes lignes de Francenum  ?

Le lancement de Francenum, le 15 octobre, est l'aboutissement d'un travail concerté avec les experts-comptables et tous les partenaires qui œuvrent à la transformation numérique des TPE-PME. Francenum c'est une initiative, portée par l'Etat mais qui est surtout collective. Elle vient de tous : les représentants des TPE-PME, les experts-comptables et tous ceux qui pensent qu’aider les TPE-PME à se numériser, c'est transformer notre économie. La plateforme a été mise en ligne ce 15 octobre. Le choix opéré était de ne pas créer de nouveaux grands dispositifs. On a misé sur les réseaux et sur ceux qui parlent déjà aux entreprises.

Vous êtes ceux qui parlez le plus et au plus grand nombre d'entreprises. C'est pour cela que, depuis deux ans, avant même que je ne rejoigne le gouvernement, quand j'étais président du Conseil national du numérique, j'ai voulu que le premier partenaire de l’accompagnement à la numérisation des TPE-PME soit les experts-comptables. Je suis donc très heureux que ce jour arrive enfin. C'est quelque chose d’assez fantastique dans la vie d'un ministre : lorsque j'étais à l'extérieur j'ai remis un rapport et aujourd'hui j'ai la chance de pouvoir l'exécuter. Et c'est avec vous que nous sommes en train de le faire.

Je vous invite tous à vous connecter sur cette plateforme, à en parler avec chacun de vos clients, à faire avec chacun d'entre eux ce diagnostic numérique pour faire les premiers pas. Ce n'est pas une grosse plateforme chronophage. C’est une plateforme très simple, très basique sur laquelle, après s’être connecté, en fonction de sa taille, de son secteur, quelques recommandations apparaîtront. L'expert-comptable pourra faire la démonstration qu'il peut être l’orientateur, celui qui donne la bonne intuition, celle qui donne au chef d'entreprise l’envie de se transformer.

 

Comment les TPE-PME vont-elles pouvoir financer leur transition numérique  ?

Le lancement de Francenum était aussi le moment d'annoncer que nous mettons de nouveaux dispositifs de financement, d'accompagnement, avec les régions, à destination des TPE-PME. Là encore, l'expert-comptable a son rôle à jouer. C'est lui qui doit accompagner, orienter, conseiller ses clients sur toutes les opportunités d'accompagnement publiques, qu'elles soient financières ou organisationnelles. Francenum est donc une opportunité d'aller frapper une nouvelle fois à la porte de vos clients, comme vous en avez l'habitude. Appelez-les, parlez-en avec eux et positionnez-vous comme l'expert de la transformation qui les accompagne au quotidien.

 

Aujourd’hui l’expert-comptable est au cœur des flux qui transitent ou qui sont générés par l’entreprise. Que vous inspire ce constat  ?

Avec la numérisation on assiste à une multiplication des flux  : flux financiers, flux de données, flux d'informations et une question se pose : celle de la confiance dans un milieu complexe, extrêmement numérisé. Aujourd'hui, les outils qui sont utilisés par tous les entrepreneurs les dépassent par leur complexité et leur rapidité. Ils vont avoir besoin de la personne de confiance qui pourra les rassurer et leur dire «  sur ces flux, comme sur les flux comptables de l'époque, je resterai celui qui vous accompagne  ». Si vous êtes capable, dans la décennie qui arrive, de vous positionner comme l'agent de confiance au milieu de ces flux complexes, vous vous réengagez pour plusieurs décennies de relations de confiance avec vos clients.

Je vous lance un appel pour l'année prochaine : parlez de ces flux. Soyez les experts de tous ces flux. Soyez les experts de toutes ces nouvelles régulations que ce gouvernement tente de mettre en place, pour créer plus de confiance dans les entreprises, plus de confiance dans la relation des entreprises avec leurs clients et des experts-comptables avec ces entreprises clientes. Merci encore de vous être mobilisés cette année sur ces sujets qui sont majeurs autour de l'expertise. Merci encore de vous préparer l'année prochaine à maîtriser un monde encore plus complexe et à le mettre au service de nos TPE-PME partout sur le territoire.

 

Pour aller plus loin 
- Découvrez le message vidéo de Mounir Mahjoubi à la profession sur le site de l’Ordre  : www.experts-comptables.fr
- Rendez-vous sur le site regroupant, sur cette thématique, tous les outils de l’Ordre : www.capsurlenumerique.fr
- Référencez-vous sur la plateforme de la DGE  : https://extranet.francenum.gouv.fr 
- Participez à la Journée du numérique le 11 décembre à la Cité des Sciences  : numerique.experts-comptables.com

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

Décembre 2018

SIC N° 379

  • ​73e Congrès « Stratégie et compétences pour la croissance »

Consulter

Novembre 2018

SIC N° 378

  • Règles de signature des travaux des cabinets d'expertise comptable
  • jesignexpert.com, la nouvelle plateforme de signature électronique
  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics

Consulter

OCTOBRE 2018

SIC N° 377

  • Prélèvement à la source : une réforme majeure
  • Cendra Motin : le PAS est enclenché
  • Fusion Agirc et Arrco : bien s'y préparer

Consulter

SEPTEMBRE 2018

SIC N° 376

  • 5 questions à Florence Hauducœur
  • Le projet de loi Pacte examiné en commission spéciale
  • 73e Congrès : Préparez votre parcours thématique

Consulter