Novembre 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Conseil régional de Limoges

David devautour, une aventure humaine au service de la profession

« Proximité, confraternité et représentativité sont les objectifs phares de ma mandature. »

 

Comment êtes-vous devenu expert-comptable  ?

Mon choix s’est fait en 2002, même si je baigne dans la profession depuis mon plus jeune âge avec un père, Thierry Devautour, ancien président du Conseil régional Poitou-Charentes-Vendée. Après un DUT GEA sur Niort, j’entre en Sup de co à Saint-Etienne attiré par la gestion d’équipe, la finance, la communication… le goût d’entreprendre ! J’effectue mon stage dans un cabinet qui me recrute par la suite. Cette expérience est une révélation. Tout en travaillant, je passe les diplômes de la filière d’expertise comptable (DECF et DESCF) en candidat libre. Ce parcours a pris sept ans, à hauteur d’une épreuve par an. Je déménage avec ma famille dans le Limousin et débute rapidement mon stage dans un cabinet d’une dizaine de personnes. Cette expérience m’inspire et je définis mon mode d’exercice souhaité : un cabinet à taille humaine avec la possibilité de structurer et partager un projet. A cette période, je rencontre Gilles Valvo, avec qui nous codirigeons aujourd’hui un groupe régional indépendant de 12 associés implanté sur la Corrèze, la Dordogne, la Haute-Vienne, la Charente et Paris. L’aventure humaine de ce projet continue de s’écrire…

 

Élu à 37 ans, vous êtes le plus jeune président en exercice d’un Conseil régional en France. Quel a été votre parcours au sein
des institutions  ? Pourquoi cette volonté de vous engager dans la vie ordinale  ?

Président de l’Anecs Limousin pendant deux ans, je relance la section régionale avec une équipe motivée et prête à repousser les limites. Nous créons une dynamique avec des liens forts entre les stagiaires. Le soutien du président du Conseil régional, Pierre Faucher, nous permet d’avoir les moyens de nos ambitions. Mon investissement s’arrête le temps de l’obtention du DEC. Cette même année, Alain Leuger est élu président et je deviens vice-président. Sur cette période, la relation avec les confrères s’est voulue enrichissante et constructive. Mes nouvelles responsabilités me forment sur tout ce qui anime la vie du Conseil régional. Elu en 2016, j’ai à mes côtés une équipe d’élus soudés, motivés et soucieux de s’investir sur les objectifs de la mandature, ainsi qu’une équipe de permanentes impliquées quotidiennement dans leurs fonctions au service des confrères.

Cet engagement se veut pour la profession, pour les confrères. Il se matérialise par une disponibilité et par des moments de partage. Au quotidien, la gestion du temps représente la clé de mon organisation. L’équilibre vie ordinale, vie au cabinet, vie familiale est primordial pour mener sereinement cette mandature. L’engagement dans l’institution est exigeant mais tellement passionnant qu’il me permet de rendre à la profession le plaisir qu’elle me donne.

 
Quels sont les objectifs de votre mandature  ?

La proximité  : nous œuvrons au quotidien afin de renforcer les liens entre l’institution et les confrères. Cette proximité passe par une disponibilité et une écoute de l’ensemble des élus. Elle passe également par un accompagnement des confrères dans l’évolution des missions de la profession en favorisant l’accès à la formation.

La confraternité : lorsque nous sommes inscrits à un Ordre professionnel, nous devons savoir en respecter les règles et assumer les devoirs. La confraternité se caractérise par un sentiment d’appartenance à la profession et de solidarité entre ses membres. Nous avons le devoir de transmettre et de défendre cette valeur. La concurrence ne s’oppose évidemment pas à la confraternité mais il faut savoir rester vigilant dans nos relations et préserver les valeurs de l’expertise comptable face aux évolutions qui nous attendent.

La représentativité : le Conseil régional s’est fixé comme objectif de promouvoir les intérêts de la profession auprès des collectivités, des acteurs économiques et politiques du territoire. Pour toute représentation départementale, nous favorisons la participation des élus et de l’association locale. L’attractivité de la profession passe aussi par des actions menées avec l’appui de l’Anecs et du CJEC.

 

 

Comment se profile la réforme territoriale, pour Limoges  ?

Le Conseil régional de Limoges intègre la Nouvelle-Aquitaine le 1er janvier 2020. Le département de l’Indre rejoint la région Centre-Val-de-Loire. Nous allons constituer un territoire de 12 départements étendus sur 84 061 kilomètres carrés. Bordeaux est légitime en tant que capitale régionale mais nous devons préserver la place des conseils, Niort et Limoges, pour assurer la proximité de l’institution avec les confrères et les parties prenantes. Nous travaillons activement avec les présidents Alexandre Salas-Gordo, Aquitaine, et Mikaël Hugonnet, Poitou-Charentes-Vendée. La finance, la formation, le réglementaire, la communication sont les axes d’organisation définis par les élus actuels mais devront surtout être portés par les nouveaux élus en 2020.

 

Et demain  ? Comment imaginez-vous l’avenir pour la profession  ?

Le conseil constitue et constituera la valeur ajoutée dans les cabinets. L’actualité nous bouscule mais nous devons rester optimistes et audacieux pour développer de nouvelles missions. L’histoire montre que la profession a toujours su faire preuve d’une capacité d’adaptation. Même si nous ne pouvons accepter de subir sans réagir, nous devons également savoir évaluer les enjeux et saisir les opportunités proposées par cette mutation. L’accompagnement des cabinets se réalise notamment par la formation des experts-comptables et des collaborateurs sur les sujets de demain. L’intégration du numérique dans les modes de traitement de l’information et de communication nous offre évidemment une nouvelle opportunité. Nous devons sortir de notre zone de confort pour répandre nos compétences, connues et reconnues.

 

Bureau du Conseil régional de Limoges
Président  : David Devautour 
Vice-présidents : Christophe Lafond, Frédéric Dintras, Véronique Floirat, Didier Barachet
Trésorière : Catherine Terrade

L’équipe des permanents est composée de quatre personnes : 
Secrétaire générale  et Pôle Communication  : Hedwige de Torsiac 
Pôle Comptabilité et Clubs : Pascale Verron
Pôle Stage et Formation IRFCL : Sandra Daniel
Pôle Régalien et Cotisations  : Amélie Coinaud
L'Ordre des experts-comptables de Limoges en chiffres
- 315 experts-comptables
- 58 sociétés d'expertise comptable
- 324 experts-comptables stagiaires
- 50 collaborateurs

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

Décembre 2018

SIC N° 379

  • ​73e Congrès « Stratégie et compétences pour la croissance »

Consulter

Novembre 2018

SIC N° 378

  • Règles de signature des travaux des cabinets d'expertise comptable
  • jesignexpert.com, la nouvelle plateforme de signature électronique
  • Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics

Consulter

OCTOBRE 2018

SIC N° 377

  • Prélèvement à la source : une réforme majeure
  • Cendra Motin : le PAS est enclenché
  • Fusion Agirc et Arrco : bien s'y préparer

Consulter

SEPTEMBRE 2018

SIC N° 376

  • 5 questions à Florence Hauducœur
  • Le projet de loi Pacte examiné en commission spéciale
  • 73e Congrès : Préparez votre parcours thématique

Consulter