FEVRIER 2019

SIC N° 381

AU SOMMAIRE:
Edito
En bref
5 questions à...
Focus
Vie de l'Ordre
Exercice professionnel
Actu des régions
Les incontournables de l’Ordre
Partenaires
FEVRIER 2019

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

9e cérémonie de remise du DEC, un événement haut en couleurs  !

Comme chaque année depuis 9 ans, le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables et la Compagnie nationale des commissaires aux comptes ont organisé la grande cérémonie de remise du diplôme d’expertise comptable et du Cafcac.

Les diplômés du DEC des deux dernières sessions (novembre 2017 et mai 2018), ainsi que les diplômés du Cafcac (novembre 2017) et leurs invités, soit près de 3 400 personnes, se sont réunis dans le grand amphi du Palais des congrès de Paris, le vendredi 14 décembre dernier pour fêter leur succès.

Cette cérémonie, qui se veut à la fois solennelle et très conviviale, constitue un rendez-vous national fort pour la profession.

 

La fin d’un long parcours pour un nouveau départ professionnel  !

Attendue par tous, cette cérémonie consacre un long parcours d’études, de stages et d’heures passées sur la préparation du mémoire. Cette dernière épreuve phare du diplôme requiert un investissement de tous les candidats au DEC, appelés à raison “mémorialistes”, mais aussi de l’entourage professionnel et familial qui joue un rôle déterminant de soutien des candidats. Il est vrai que la plupart des diplômés sont par ailleurs engagés dans une construction familiale qui exige de mener de front l’ensemble de ces défis. L’accompagnement de l’entourage constitue incontestablement l’une des clés de leur réussite.

Décrocher le DEC, c’est naturellement l’immense satisfaction d’achever un parcours long et exigeant, mais c’est surtout l’envie d’embrasser une carrière professionnelle riche et variée. C’est d’ailleurs l’un des messages forts qu’a rappelé Nicole Calvinhac, vice-présidente du Conseil supérieur de l’ordre en charge de la formation. Ce diplôme est le sésame pour une nouvelle vie professionnelle passionnante que chaque nouveau diplômé doit se construire au gré de ses aspirations et de ses envies, tant le métier d’expert-­comptable est celui que l’on en fait.

 

Les félicitations de toute la profession mobilisée pour l’occasion

La profession se mobilise chaque année pour féliciter les heureux diplômés, par la voix de plusieurs de ses composantes : l’Anecs, le CJEC, ECE, la Cavec, Infores…

Tous ont rappelé, lors des interventions sur scène, la mesure du travail accompli par tous ces diplômés, leur détermination et leur endurance jusqu’à l’aboutissement de leurs efforts et sa consécration.

Un tonnerre d’applaudissements a salué les quelques diplômés invités à monter sur scène.

 

Des diplômés primés mis à l’honneur

S’il n’est évidemment pas possible d’inviter les 800 diplômés présents sur la scène du grand amphi du Palais des congrès, une remise de prix était organisée, comme chaque année, afin de récompenser quelques diplômés sélectionnés.

Ces diplômés ont été mis à l’honneur pour la qualité remarquable de leur mémoire.

 

Le jury des prix du Conseil supérieur a choisi de récompenser trois diplômés pour deux 1er Prix et une mention. Comme chaque année, la société Interfimo, représentée par Arnaud Loubier et Olivier Mercier, respectivement président et directeur général, a joint ses dotations à celles du Conseil supérieur.

 

 

Deux premiers prix Conseil supérieur ex-aequo  
Aurélie Pollard  : «  La sécurisation des sociétés holding face aux changements récents du caractère animateur et des conventions de prestations dans les petits groupes de PME françaises  »
Myriam Chelaoua  : «  Travail dissimulé dans le secteur du bâtiment et travaux publics : prévention et réaction de l’expert-comptable  »

 

Une mention Conseil supérieur 
Jérôme Sanchis : « Créer ou devenir un cabinet d’expertise ­comptable participatif : proposition d’une démarche méthodologique. »

 

 

Prix audit remis par la CNCC représentée par son président, Jean Bouquot  
Romain Oliviero  : «  L’intégration du risque de fraude dans la démarche d’audit d’un commissaire aux comptes d’un établissement privé catholique d’enseignement sous contrat.  »

 

 

Deux Prix entreprise ex-aequo remis par ECE représenté par son président, Eric Freudenreich 
Daniel Gouennou  : «  Le rôle de l’expert-comptable dans la gestion d’un bien immobilier, proposition d’un guide de mission  » ;

 
Matthieu Sannet  : «  L'audit légal des formations politiques, une mission citoyenne au cœur de la vie démocratique.  »

 

 

Prix Infores remis par son président, Philippe Bosserdet  
Maëva Piterboth  : «  Accompagner le marchand de biens  : proposition d’un guide pratique à destination des experts-comptables. »

 

 

Martial Chadefaux, président du jury du DEC, a accueilli sur scène pour lui remettre son diplôme le candidat ayant obtenu la meilleure moyenne à chacune des deux sessions. Il en a profité pour remercier les concepteurs des sujets et les examinateurs, ainsi que les gestionnaires du DEC à Arcueil qui œuvrent tout au long de l’année au bon déroulement des épreuves finales.

 

Steeven Pariente, président du CJEC, et Yannick Le Noan, président de l’Anecs, ont félicité le benjamin et le senior de chacune des sessions.

 

Jean-Claude Spitz, président de la Cavec, a distingué le plus jeune des inscrits à l’Ordre et donc à la Cavec, caisse de retraite mais aussi caisse de prévoyance dont les services et ressources restent souvent méconnus des membres de l’Ordre. Le prix Cavec a été décerné, cette année, à Camille Janvier.

 

 

Enfin, Philippe Arraou a remis le diplôme à dix diplômés de différentes nationalités, présents dans la salle et choisis en fonction de leur note au mémoire d’expertise comptable ou, en cas d’égalité, en fonction de leur moyenne à l’ensemble des épreuves du DEC.

 

Etaient représentés :
Bénin  : Babatounde Hyacinthe Zounon
Cameroun  : Sylvie Champka Youssa
Côte d’Ivoire  : Ziemogo Ouattara
Gabon  : Achille Wafeu Nenkam
Mali  : Sidi Mohamed Traore 
Maroc  : Mohamed Radouane Stoti 
République de Djibouti  : Youssouf Omar Youssouf 
Sénégal  : Ndeye Marieme Fall 
Togo  : Djifa Angela Agbokou

 

 

1 sur 1

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter

SEPTEMBRE 2019

SIC N° 387

Juillet-Août 2019

SIC N° 386

  • La palette de nos prestations s'élargit !
  • Mission d'audit contractuel d'états financiers en France
  • La seconde édition de la Conférence de Paris réussit son pari

Consulter

Juin 2019

SIC N° 385

  • La NPLAB, la nouvelle norme LAB du Conseil supérieur
  • 74e Congrès : demandez le programme
  • Aider les cabinets sur la stratégie numérique

Consulter