AddToAny
Share

« Nous, « professionnels du chiffre », sommes là pour assister nos clients »

Véritable pont entre l’administration et 2,5 millions de TPE-PME, les experts-comptables sont en première ligne pour épauler les entreprises face à la situation économique inédite provoquée par la crise du coronavirus. Charles-René Tandé, président de l’Ordre, fait le point sur les actions menées pour soutenir la profession comptable et le tissu économique français.

 

 

 
« Le Conseil supérieur fait remonter quotidiennement au Gouvernement les difficultés de terrain rencontrées par les experts-comptables et les entreprises. »

 

Cette crise sanitaire met à mal les entreprises. Comment voyez-vous le rôle de la profession comptable dans cette période difficile?

Nous n’avons jamais connu une période si dramatique depuis que nous exerçons notre activité d’expert-comptable. Chacun, dans son rôle, fait de son mieux pour servir.

Les professionnels de santé se dévouent jour et nuit pour aider et sauver leurs malades. Nous, « professionnels du chiffre», souvent comparés au médecin généraliste des entreprises, sommes là pour assister nos clients, et les aider à passer le cap voire à sauver leurs entreprises et les emplois qui y sont liés.

 

Dans ce contexte de crise économique, l’Ordre des experts-comptables se fait l’écho des revendications des entreprises auprès des pouvoirs publics. Avez-vous le sentiment d’être entendu dans vos demandes ?

Le Conseil supérieur fait en effet remonter quotidiennement au Gouvernement les difficultés de terrain rencontrées par les experts-comptables et les entreprises. Les messages que nous portons sont entendus et des améliorations ont été obtenues comme la possibilité pour les collaborateurs des cabinets de circuler librement dans le cadre de leur activité professionnelle ou encore la suspension des contrôles fiscaux et des contrôles Urssaf en cette période troublée. Faisant suite à nos demandes conjointes avec d’autres organisations professionnelles, la DGFiP a accepté de mettre en œuvre des mesures d’assouplissement pour la déclaration de TVA du mois d’avril 2020 au titre des opérations de mars 2020. Je ne dresserai pas ici la liste des revendications de l’Ordre qui ont été satisfaites à ce stade mais celles-ci font l’objet de points d’information réguliers auprès des experts-comptables. (la lettre à la profession du 1er avril et la note d’information du 2 avril 2020).

 

Cependant, l’Ordre n’a pas eu gain de cause pour le moment pour toutes les revendications exprimées ?

En effet, malgré notre insistance et nos demandes, des décisions ont été entérinées par les pouvoirs publics. Nous devons donc les mettre en œuvre. Concernant par exemple la déclaration et la transmission DSN, le Gouvernement s’est montré ferme: elles doivent être faites au plus tard le 5 avril pour les entreprises d’au moins 50 salariés et le 15 avril pour les autres.

Sur d’autres sujets majeurs comme le nouveau report des délais de dépôt des liasses fiscales et des déclarations de revenus ou le report de paiement des échéances d’impôts directs du mois d’avril, les réponses que nous avons eues ne sont pas non plus satisfaisantes pour le moment. Mais des négociations sont en cours. Nous tiendrons nos confrères et consœurs au plus vite informés de leur issue.

 

Quelles sont les mesures mises en place par le Conseil supérieur pour accompagner la profession dans cette période difficile ?

Dans cette période particulièrement difficile, les équipes du Conseil Supérieur sont totalement mobilisées pour aider au mieux les experts-comptables et leur apporter des réponses dans les délais les plus courts. Elles ont mis en œuvre un dispositif d’accompagnement global des professionnels (« SOS entreprises» et « SOS cabinets EC/CAC»), et mettent à jour au fil de l’eau les informations de ces cellules dédiées sur le site privé de l’Ordre ainsi que des FAQ thématisées, enrichies de toutes les questions qui leur parviennent depuis plus de trois semaines. Nous invitons d’ailleurs fortement les professionnels du chiffre à les consulter, et ce, très régulièrement car elles précisent de nombreux points (lien vers les cellules et les FAQ).

 

Les Conseils régionaux sont eux aussi très actifs auprès de la profession.

Tous les présidents des Conseils régionaux de l’ordre sont mobilisés depuis le début de cette crise sanitaire pour répondre aux questions des experts-comptables et diffuser les informations recueillies. J’aimerais profiter de l’occasion qui m’est donnée pour les remercier une nouvelle fois de l’engagement et de la solidarité qu’ils manifestent.

 

Avez-vous un message particulier à transmettre à vos consœurs et confrères en cette période inédite ?

Il est de notre devoir professionnel, mais aussi civique, d’être en solidarité totale avec les entrepreneurs et leurs salariés, de les aider à faire face à ces conditions de travail dégradées, de les accompagner à mettre en place le dispositif d’activité partielle le plus adapté, d’obtenir les prêts auxquels ils ont droit en fonction de leur profil, etc.

 

J’entends tous les débats qui ont cours, je comprends les situations, je m’associe bien sûr aux angoisses de certains… Mais je sais aussi que notre profession est forte et dévouée.

Je profite de cette interview dans Sic pour adresser mes remerciements à tous les experts-comptables et à leurs collaborateurs pour ce qu’ils font, , dans le respect de la législation et de nos règles parfois contraignantes.

Nous pouvons être collectivement fiers de notre mobilisation sans faille au service de nos clients et plus largement de l’économie de notre pays.

 

 

En parallèle du dispositif d’accompagnement, le président de l’Ordre, Charles-René Tandé, a envoyé plusieurs lettres à la profession comptable pour garder le lien avec ses consœurs et confrères.

 

 

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2020

sic n° 394

  • SOS Entreprises/SOS Cabinets : deux cellules pour vous accompagner face à la crise
  • Des FAQ thématisées pour mieux vous informer
  • La signature électronique, un outil indispensable pour la poursuite de votre activité

Consulter

MARS 2020

SIC N° 393

  • Réforme des retraites : décodage et mobilisation
  • Hubemploi : refondre pour mieux performer
  • Création du statut d'expert-comptable en entreprise

Consulter

FEVRIER 2020

SIC N° 392

  • Loi de finances 2020 : les principales mesures fiscales
  • DGFip : des chantiers structurants à venir
  • L'Arpec, un nouvel outil LAB au service des experts-comptables

Consulter

JANVIER 2020

SIC N° 391

  • Ordre et Compagnie sous un même toit : un projet qui voit “Le Jour ”
  • Congrès365: troisième temps
  • La synergie s'organise

Consulter