vide

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

5 questions au Comité scientifique du 70e Congrès

"Le congrès est là pour permettre à chacun de prendre son e-billet et de monter dans le train du numérique"

Le Comité scientifique, composé de Jean-Marc Eyssautier et Nicolas Orieux, en charge du pôle « Améliorer l’organisation des cabinets : soyons entrepreneurs ! », Patrick Bordas et Dominique Périer, en charge du pôle « Développer de nouveaux métiers : soyons innovants ! » et Jean Saphores et Virginie Roitman-Descamps, en charge du pôle « Adapter nos missions traditionnelles, soyons contemporains ! », a défini le contenu thématique de ce 70e Congrès en accord avec la politique générale du Conseil supérieur. Pour Sic, il présente les points clefs qui attendent les congressistes les 30 septembre, 1er et 2 octobre prochain au Palais du Congrès de Paris.

 

Le choix du thème « L’expert-comptable numérique » s’inscrit dans le prolongement de celui de 2014. Comment cette nouvelle édition se distingue-t-elle de la précédente ? Quelle est son originalité ?

« Le monde change : Oser, agir, conquérir » était le thème du congrès de 2014. La dynamique du changement avait alors été lancée ; pour cette édition 2015, nous avons souhaité faire place à l’action, au mouvement, à l’envie. Ainsi, « L’expert-comptable numérique » de 2015 se veut la concrétisation de cette réalité. Nous verrons comment l’évolution technologique transforme nos entreprises, nos missions, notre profession au service de nos clients. C’est un prolongement logique, un passage à l’acte. Ce congrès se veut pragmatique, pour que l’innovation soit une pratique du quotidien. Une enquête a été réalisée pour alimenter les réflexions et les travaux du congrès.

 

Est-ce une envie du Comité scientifique de s’appuyer sur les pratiques des cabinets et les remontées terrain des professionnels ?

Comme nous vous le disions plus haut, le Comité scientifique du 70e Congrès a l’ambition de présenter un congrès résolument pratique mais surtout proche des préoccupations des professionnels. Pour cela, il nous a paru naturel, mais surtout indispensable, de solliciter l’avis des femmes et des hommes du terrain. C’est la meilleure garantie de centrer le propos sur les préoccupations des cabinets. Le Comité scientifique a ainsi décidé de mener une enquête, dès mai 2015, auprès de l’ensemble de la profession. Avec près de 500 réponses collectées, cette enquête nous a permis d’avoir un aperçu des pratiques numériques de la profession, et surtout de mettre en exergue de grandes disparités dans les cabinets. Le congrès est là pour permettre à chacun de prendre son e-billet et de monter dans le train du numérique qui lui fera découvrir les nouvelles perspectives de la 4e génération. Il nous appartiendra aussi d’aborder des sujets moins connus mais dont la généralisation peut être très rapide : le « Big data », le Crowdfunding, le Full-service… L’extension du champ de nos prestations, c’est déjà aujourd’hui.
 

Pour la première fois cette année, le congrès propose quatre grandes conférences sur des thèmes d’actualité. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Le numérique n’est pas la seule révolution qui anime notre profession. L’actualité économique et politique nous réserve également d’autres thèmes incontournables. C’est pour cette raison qu’en complément des conférences de la profession, nous avons décidé de vous proposer quatre grandes conférences d’1h30, sur des grands thèmes d’actualité :
- le défi climatique est une opportunité de création d’emplois et de richesses, qui offre à la profession un véritable panel de nouvelles missions environnementales. A nous de saisir le sujet… ;
- la loi Macron nous offre une réflexion sur l’évolution de nouveaux métiers dont notamment l’interprofessionnalité. Cette grande conférence vous permettra de faire le point sur ces nouveautés et ainsi d’adapter votre organisation et vos missions. Ce sera également l’occasion de découvrir les nouvelles obligations liées à la facturation électronique… ;
- l’expert-comptable du comité d’entreprise : l’environnement économique impose de la transparence financière quels que soient les acteurs économiques ou sociaux : nouveaux marchés, nouveaux métiers ;
- la « French touch » internationale : accompagner nos clients dans leur développement et accueillir les entreprises étrangères au sein de nos cabinets. Dans un monde économique qui s’internationalise, quelle place pour le référentiel français ?

 

Un nouvel espace « Pratiques innovantes » va voir le jour à l’occasion de cette 70e édition. Que vont y découvrir les congressistes ?

L'innovation, ce ne sont pas seulement des techniques, mais se traduit avant tout dans les pratiques. Ainsi, sur ce nouvel espace « Pratiques innovantes », dix acteurs de l’écosystème de la profession, identifiés comme les partenaires innovants de ce 70e Congrès, feront la promotion d’outils et de nouvelles méthodes de travail et vous démontreront la manière dont ces pratiques feront évoluer votre quotidien. Vous y découvrirez des pratiques qui reposent sur des technologies récentes, mais encore faiblement utilisées. Dans un métier submergé par le déclaratif, les contraintes administratives et le sacro-saint respect des délais, chacun veille d’abord à respecter ses engagements envers ses clients, consacrant trop peu d’énergie à conduire les changements pourtant indispensables à la nouvelle évolution du métier et à une autre relation client.
A travers cette sélection de bonnes pratiques, devenons les experts-comptables numériques !

 

Un dernier mot pour donner envie aux lecteurs de Sic de venir à Paris les 30 septembre, 1er et 2 octobre prochain ?

Ce congrès, qui promet une affluence record en 2015, montrera le dynamisme de notre profession tant en France qu’à l’étranger. En tant que conseillers des acteurs économiques et des particuliers, nous occupons auprès de nos clients une place centrale, privilégiée et enviée. Pour rester incontournable, l’expert-comptable doit évoluer dans sa pratique pour anticiper les mutations de son environnement toujours plus numérique. Evoluer ou disparaître, voilà bien le défi permanent que nous allons relever. 2015 sera un grand millésime : ce sera le congrès de la mise en oeuvre de : « Le monde change : Oser, Agir, Conquérir » avec « L’expert-comptable
numérique ». Pour nous tous, Paris sera toujours Paris et fêtera dignement les 70 ans de la profession et l’éternelle jeunesse de l’expertcomptable numérique

 

1 sur 1

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

MAI 2019

SIC N° 384

  • Les chiffres-clés de la filière comptable
  • Lutte contre le blanchiment : la France évaluée en 2020 par le Gafi
  • Administration provisoire de l'expert-comptable

Consulter

AVRIL 2019

SIC N° 383

  • S'engager dans l'action au service de l'économie
  • Un congrès pour plonger au cœur des flux
  • Site privé : mais où gérer les délégations de droits Comptexpert

Consulter

MARS 2019

SIC N° 382

  • Les principaux dispositifs de l'épargne salariale
  • 74e Congrès : l'expert-comptable au cœur des flux
  • L'expert-comptable, un conseil qui compte

Consulter

FEVRIER 2019

SIC N° 381

  • Le site privé de l'Ordre fait sa révolution
  • Tour d'horizon des principales mesures de la loi de finances
  • LFSS pour 2019 et loi portant mesures d'urgence économiques et sociales

Consulter