Octobre 2015

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

La Cavec : un programme ambitieux et plus de services…

Le 24 mars dernier, les élus de la Cavec se sont réunis lors d’un conseil d’administration historique, la Cavec devient une institution autonome, responsable et tournée vers ses assurés. Ce projet d’autonomie s’est concrétisé le 6 juillet dernier, avec l’installation de la Cavec dans ses nouveaux bureaux.
Rencontre avec Pol Lavefve, président de la Cavec.

 

 

Vous avez entrepris un projet d’autonomie de la Cavec. Quelles ont été vos motivations ?

Dès le début 2014, les vice-présidents et moi-même avons lancé ce projet afin de sortir du groupe dont nous faisions partie et dont le fonctionnement ne répondait plus aux besoins de notre institution. Les administrateurs, représentant les deux syndicats ECF et Ifec, ont fait corps afin de défendre la Cavec et de lui permettre d’exprimer son identité, basée sur la culture professionnelle de ses ressortissants. La Cavec est l’une des trois institutions de la profession, avec le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables et la Compagnie nationale des commissaires aux comptes. Elle se doit de fonctionner selon les mêmes critères de recherche de qualité et d’efficience.

 

20 mois après votre élection, quelles actions avez-vous pu concrétiser ?

Ces mois ont été très intenses. La Cavec a réalisé la première phase de son projet. Elle s’est dotée d’une direction exclusive en nommant un directeur, Behdad Sabet, et a su, en un temps record, concrétiser son déménagement. En effet, depuis le 6 juillet dernier, la Cavec accueille les experts-­comptables et commissaires aux comptes au 48 bis rue Fabert, à Paris dans le 7e arrondissement, et a mis en place un service exclusivement dédié à la relation téléphonique. Il est aujourd’hui possible de rencontrer un conseiller en prenant rendez-vous au 01 80 49 25 25. Nous avons bien avancé mais la « construction nouvelle » de la Cavec (devenir une caisse de services et d’excellence) ne fait que commencer.

 

Quelles sont vos ambitions pour les prochains mois ?

La Cavec doit se tourner vers ses assurés avec une offre de services modernes et innovants. L’objectif est d’augmenter la qualité de service, de gérer plus rigoureusement l’ensemble des activités et de faire baisser les coûts de fonctionnement. Elle est entrée dans la deuxième phase de son programme d’actions. Nous souhaitons changer de système d’information en 2016, en le mutualisant avec une autre caisse, et développer de nouveaux services améliorant la relation assurés.

 

2 questions à Michel Giordano et Jean-Claude Spitz, vice-présidents de la Cavec

 

Vous aviez, lors de votre présidence, évoqué voire imaginé la sortie de la Cavec du Groupe Berri. Peut-on parler de victoire pour la Cavec et pour la profession ?


Je ne sais pas si c’est une victoire mais c’est une très belle avancée. Nous pouvons nous féliciter du modèle de gouvernance établi depuis toujours à la Cavec, qui réunit les deux syndicats autour d’une liste commune, d’un programme commun. Cette spécificité nous a permis une fois de plus de défendre ensemble notre caisse, avec beaucoup de pertinence.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur les nouveaux services que la Cavec souhaite mettre en place ?


Nous venons de créer une commission chargée d’étudier la possibilité de se tourner vers le financement de la dépendance totale et souhaitons nous engager dans l’accompagnement du quatrième âge, dans le domaine de la prévention santé ; nous recherchons des partenariats avec les acteurs de la Silver Economie. Nous vous invitons à venir sur notre stand au 70e Congrès de l’Ordre, afin de découvrir nos offres futures.

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

AVRIL 2020

sic n° 394

  • SOS Entreprises/SOS Cabinets : deux cellules pour vous accompagner face à la crise
  • Des FAQ thématisées pour mieux vous informer
  • La signature électronique, un outil indispensable pour la poursuite de votre activité

Consulter

MARS 2020

SIC N° 393

  • Réforme des retraites : décodage et mobilisation
  • Hubemploi : refondre pour mieux performer
  • Création du statut d'expert-comptable en entreprise

Consulter

FEVRIER 2020

SIC N° 392

  • Loi de finances 2020 : les principales mesures fiscales
  • DGFip : des chantiers structurants à venir
  • L'Arpec, un nouvel outil LAB au service des experts-comptables

Consulter

JANVIER 2020

SIC N° 391

  • Ordre et Compagnie sous un même toit : un projet qui voit “Le Jour ”
  • Congrès365: troisième temps
  • La synergie s'organise

Consulter