Octobre 2015

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

AddToAny
Share

La collection des analyses sectorielles s’enrichit !

Découvrez l’activité de vente prêt-à-porter

Parmi les 23 analyses sectorielles de la collection 2014-2015, une nouvelle activité relevant du secteur commercial vous est présentée : le prêt-à-porter.

 

Les dépenses d’habillement des Français ne cessent de baisser depuis plusieurs années : sur la période 2008-2013, elles se sont contractées de plus de 8 %. Face à ce recul des ventes et pour faire face à la concurrence, les distributeurs du secteur de l’habillement ont dû trouver de nouveaux modes de distribution :

  • élargir leurs offres à de nouvelles cibles de clientèle : vente de collection « hommes » ou « enfants » pour des enseignes qui avaient l’habitude de ne proposer que du prêt-à-porter « féminin » ;
  • acheter sans se déplacer : ce procédé permet au distributeur d’être à la pointe de la technologie en proposant sur une plateforme internet une gamme de produits à l’identique de ce qui se trouve en boutique ;
  • développer les marques à l’international.

Les principales chaînes de distribution d’articles de prêt-à-porter n’ont pas évolué en 2013 :

  • les chaînes spécialisées représentent 34,2 % de parts de marché ;
  • les magasins indépendants multimarques représentent 19 % des ventes ;
  • les chaînes de grande diffusion représentent 10 % des ventes.

L’exercice de la profession est libre. Une immatriculation au registre du commerce et des sociétés est obligatoire.

 

E-commerce et nouveaux modes de consommation

Les modes de consommation des ménages depuis quelques années ont évolué notamment en raison de la conjoncture économique. En effet, une concentration des achats de vêtements se fait lors des périodes de soldes et de promotions.

Les achats par internet ne cessent d’augmenter d’année en année. En effet, la multiplication des promotions en ligne (destockages, ventes privées, etc.) favorise les achats via ce canal. Ainsi, en 2013 (derniers chiffres connus issus de l’étude), 13 % des dépenses ont été réalisées en ligne, contre 11,8 % en 2012. Les 25-34 ans sont les plus adeptes de ce principe de distribution. Le développement des applications mobiles marchandes contribue également à l’essor du e-commerce.

 

Le prêt-à-porter en quelques chiffres…

Selon les données de l’Insee, le chiffre d’affaires du commerce de détail d’habillement en magasin spécialisé a progressé en 2013 aussi bien en valeur qu’en volume. Toutefois, la croissance en volume a été proche de zéro au cours des trois dernières années. La hausse en valeur signifie une légère hausse des prix.

 

Environnement fiscal, social, comptable et juridique

Plusieurs spécificités liées à l’activité du prêt-à-porter sont détaillées dans l’analyse sectorielle sur le plan :

  • Fiscal : le régime de la provision pour dépréciation des stocks sur les invendus et les articles démodés est explicité, ainsi que le mode de calcul de la taxe sur les surfaces commerciales.
  • Social : l’activité relève de la convention collective nationale du commerce de détail de l’habillement et des articles textiles et celle des maisons à succursales de vente au détail d’habillement.
  • Comptable : il n’existe pas de plan comptable spécifique à cette activité. L’étude précise le traitement comptable des marchandises acquises en devises étrangères ainsi que la démarque inconnue. Cette dernière correspond à la différence entre le stock théorique et le stock résultant de l’inventaire physique, et traduit le pourcentage du chiffre d’affaires correspondant au coût des produits volés. L’analyse propose une écriture comptable pour la constater. Par ailleurs, le traitement comptable des avantages accordés aux clients et liés à une vente initiale est précisé dans l’analyse.
  • Juridique : les professionnels doivent respecter la législation et la réglementation applicables aux commerçants, et plus spécifiquement les textes relatifs aux liquidations, aux annonces de réduction de prix à l’égard du consommateur et le règlement n°1007/2011/CE du 27 septembre 2011 sur l’étiquetage des vêtements.

L’exercice de cette activité nécessite pour le professionnel de bien veiller notamment au financement du besoin en fonds de roulement (47 jours de chiffre d’affaires HT pour une entreprise individuelle et 32 jours de chiffre d’affaires HT pour une société selon la taille). Le stock de marchandises étant important pour cette activité, il devra être valorisé à sa juste valeur et tenir compte des dépréciations comptables. Le suivi d’un tableau de bord mensuel où figureront le chiffre d’affaires, la marge, le stock est recommandé. La rotation des stocks est estimée à 155 jours d’achat HT pour une entreprise individuelle et à 178 jours d’achat HT pour une société (selon la taille).

L’expert-comptable devra veiller à l’organisation de sa mission en prêtant une attention particulière à la marge commerciale, à la vitesse de rotation des stocks et au crédit-fournisseur.

 

N’attendez plus pour découvrir de façon approfondie ce nouveau secteur d’activité en vous procurant l’analyse complète.

Comment se procurer les analyses sectorielles ?
Deux possibilités s’offrent à vous pour accéder à cet outil. Vous pouvez à partir de la boutique, www.boutique-experts-comptables.fr :
- acquérir une analyse sectorielle à l’unité en version téléchargeable (17 e TTC) ou en version papier (34 e TTC) ;
- vous abonner pour accéder à l’ensemble de la collection au tarif de 225 eTTC par an. Cette formule vous donne également la possibilité d’accéder aux lettres d’actualités associées aux activités couvertes par les analyses sectorielles : les actus-secteurs.

 

Pour rester informé : les actus-secteurs
Il s’agit de lettres d’actualités trimestrielles complétant les analyses sectorielles, dans les domaines économique, juridique, fiscal et social. Cet outil est destiné non seulement aux collaborateurs de cabinets pour compléter leur veille sectorielle mais également à vos clients.

Parcourir l'historique du SIC :

Toutes les parutions

JANVIER 2020

SIC N° 391

  • Ordre et Compagnie sous un même toit : un projet qui voit “Le Jour ”
  • Congrès365: troisième temps
  • La synergie s'organise

Consulter

Décembre 2019

SIC N° 390

  • Infodoc-experts au service de la profession
  • Un conseil qui compte : épisode 3
  • La facture électronique où en sommes-nous ?

Consulter

NOVEMBRE 2019

SIC N° 389

  • 74e Congrès « L'expert-comptable au cœur des flux »

Consulter

OCTOBRE 2019

SIC N° 388

  • La SPE, une réunion de compétences
  • Prélèvement à la source : quelles évolutions ?
  • Evolutions de la réglementation de la profession : compétences spécialisées

Consulter