MARS 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Entretien avec Jean Comtois, président du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Bourgogne Franche-Comté

Notre but est bien évidemment de respecter les volontés de notre président et d’atteindre les objectifs qu’il s’était fixés pour cette mandature

COMTOIS OFFICIEL 2

 

Comment êtes-vous devenu expert-comptable ? Quel a été votre parcours professionnel ?


A la fin de mes études, – j’ai passé une maitrise en sciences économiques et un 3e cycle dédié à la gouvernance et la gestion des entreprises – j’ai commencé à enseigner les matières économie et gestion, tout en continuant à étudier pour passer les diplômes propres à la profession. A l’époque, tout en dispensant des cours à l’IUT de Besançon, j’ai voulu tenter l’expérience en cabinet. Après quelques mois à séparer ma semaine en deux, mon maitre de stage m’a incité à choisir entre ces deux carrières. Ayant un fort attrait pour la fiscalité, mais aussi parce que je voulais voir jusqu’où je pouvais aller, j’ai décidé de continuer dans l’expertise comptable. C’est ainsi que je me suis pris à mon propre jeux en me prenant de passion pour la profession et pour le conseil aux chefs d’entreprise en particulier. Une fois mon diplôme obtenu, j’ai rencontré un confrère qui cherchait à renforcer l’équipe dans son cabinet ; cabinet dans lequel je travaille depuis 25 ans et dont je suis aujourd’hui associé et président pour un mandat de 3 ans.

 

Quel a été votre parcours au sein des institutions ? Pourquoi cette volonté de vous engager dans la vie ordinale ?


Une fois en place dans mon cabinet actuel, on m’a demandé de manager l’aspect commissariat aux comptes du cabinet. J’ai bien évidemment accepté d’autant plus que c’est une matière dans laquelle je m’épanouissais totalement. Assez rapidement, j’ai été sollicité par la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Besançon pour effectuer un mandat de 4 ans. Ce premier mandat m’a permis de suivre et de participer aux discussions sur la naissance du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes (H3C), tout en supervisant, en région, la commission Contrôle qualité. C’est ce mandat qui m’a mis le pied à l’étrier dans les institutions. A l’issue de cette première fonction élective, et après mettre consacré à 100% au cabinet, j’ai été élu au sein du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Bourgogne Franche-Comté, en charge notamment de la commission Exercice illégal. J’ai effectué un mandat de 4 ans avec beaucoup de plaisir et une motivation très forte pour lutter contre l’exercice illégal au sein de la profession.

 

Ces années, engagé dans la vie ordinale, m’ont évidemment permis de créer de nouvelles amitiés et de découvrir l’institution. Être élu demande un investissement personnel mais aussi intellectuel fort ; c’est être au service des confrères de sa région. J’avais bénéficié de l’aide du Conseil régional de l’ordre pendant ma préparation au mémoire, mon implication est une façon de rendre aux instances ce qu’elles m’ont apporté par le passé.

 

CROEC franche comté chiffres

 

Le destin a fait que vous êtes désormais en charge de la présidence du Conseil régional de l’ordre de Bourgogne Franche-Comté…


En effet, à la fin 2016, je n’avais pas prévu de poursuivre mon mandat ; mais lorsque Jean-Luc Barçon m’a demandé de continuer, sur les 2 ans à venir, pour notamment faciliter le passage entre les « anciens » et les nouveaux élus, j’ai évidemment accepté. Comme vous le savez, malheureusement, Jean-Luc Barçon est décédé accidentellement quelques mois après les élections. Face à cette situation cauchemardesque, et avec la disparition brutale de notre président élu, il a fallu se réunir et trouver une solution. En tant que premier vice-président, j’ai repris la présidence du Conseil régional mais nous avons convenu d’une gestion collégiale avec plusieurs vice-présidents dont l’implication a été renforcée. Notre but est bien évidemment de respecter les volontés de notre président et d’atteindre les objectifs qu’il s’était fixés pour cette mandature. Dans l’adversité, nous lui rendons hommage en nous retroussant les manches et en poursuivant son travail.

 

Quels sont justement les objectifs fixés pour cette mandature ?


L’équipe élue a défini trois axes forts pour cette mandature : l’attractivité de la profession, l’exercice illégal et le respect de l’institution.


L’attractivité de la profession


Comme dans de nombreuses régions, nous sommes inquiets sur la pérennité de nos cabinets car nous avons du mal à recruter de jeunes talents. En 2017, le Conseil régional a beaucoup travaillé sur ce sujet, en allant notamment à la rencontre des enseignants et des étudiants pré et post bacs, mais aussi en participant à tous les salons régionaux à destination des étudiants qui cherchent à s’orienter.


Nous avons également sollicité des jeunes déjà engagés dans la filière d’expertise comptable, en tant qu’ambassadeur, pour aller à la rencontre des lycéens et leur expliquer ce qu’est la profession, ses métiers, son intérêt, …


L’exercice illégal


C’est un axe fort de cette mandature et qui me tient, vous vous en doutez, particulièrement à cœur. Tout en continuant nos actions de répressions, le Conseil régional de l’ordre mène régulièrement des actions de communication et de sensibilisation à destination des entreprises mais aussi des confrères.


Le respect de l’institution


Nous avons souhaité renforcer le contrôle qualité dans la région, en veillant à ce que l’ensemble des cabinets soient contrôlés dans le délai légal des 6 ans. Le Conseil régional est là pour vérifier que tous les confrères respectent l’ensemble des obligations de la profession en matière de blanchiment, de manuel de procédures, … Les experts-comptables doivent être dans le respect des règles ordinales, de manière à ce que notre profession ne souffre d’aucune critique.

 

Serment 2017 des Experts-normandie

 

Souhaitez-vous mettre en avant une action particulière ?


En 2017, le Conseil régional de l’ordre a créé une commission Numérique. Il s’agit, sur les mois à venir, de guider les confrères dans leur transition numérique. La profession ne peut pas rater ce virage : aujourd’hui, nous sommes les premiers conseils auprès du chef d’entreprise, mais si demain, nous ne prenons pas ce virage d’autres le feront à notre place, au risque de perdre en crédibilité et en importance vis-à-vis de nos clients. Il est indispensable de nous tourner vers l’avenir ; nous devons être moteur et garder ce rôle de conseil, indispensable aux entreprises d’aujourd’hui et de demain. Les experts-comptables ont toute l’intelligence et les compétences pour gagner ce nouveau défi.


Dans cette lignée, dès le mois de mai 2018, nous allons mettre en place des formations sur le prélèvement à la source pour que nos confrères Bourguignons et Francs-Comtois puissent accompagner leurs clients. Le Conseil régional est dans une démarche d’assistance aux confrères pour les accompagner au quotidien dans l’évolution de la profession.
 

Serment-normandie 2

 

BUREAU DU CONSEIL  RÉGIONAL DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

  • Président : Jean Comtois 
  • Vice-présidents : Thierry André, Sylvain Boissière, Samuel Chavey, Marc Demonteix
  • Trésorier : Thierry Beauvais

L’équipe des permanents  est composée de neuf personnes :  

  • Éric Lambert-Muyard, secrétaire général et directeur de l’IRF Bourgogne - Franche-Comté 
  • Sophie Panier, responsable pôle communication et événementiel
  • Isabelle Dormoy, assistante pôle régalien
  • François Foucheres, responsable pôle formation
  • Florence Jeannin, comptable
  • Anne-Sophie Sanchez, assistante 
  • Mireille Morellet, assistante - pôle régalien
  • Céline Jarry, assistante de formation
  • Corinne Luigi, assistante pôle formation

 

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

MAI 2018

SIC N°373

  • Gestion des données personnelles et RGPD
  • 73e Congrès : cabinet, missions et marchés !
  • Déclaration annuelle des papiers : êtes-vous prêts ?

Consulter

AVRIL 2018

SIC N°372

  • Bilan 2017 des TPE-PME françaises
  • Les fidélité des clients envers leur expert-comptable
  • Le triple A du Leader : ambitieux, anthentique, attachant !

Consulter

MARS 2018

SIC N°371

  • 10 commandements pour se prémunir de la cybercriminalité
  • 73e Congrès : stratégie et compétences pour la croissance
  • Le 73e Congrès ; un rendez-vous en terre d'exception à ne pas manquer

Consulter

FÉVRIER 2018

SIC N°370

  • Tout savoir sur la loi de finances  et loi de financement de la Sécurité sociale 2018

  • 5 questions à Gilbert Le Pironnec, vice-président  en charge du secteur Prospective  et Spécialités du Conseil supérieur

  • Le rapport de fin de mission,  en pratique

Consulter