AVRIL 2018

Consulter le SIC papier

Le SIC papier existe également en version numérisé .pdf, à télécharger ci-dessous.

Historique

AddToAny
Share

Les ETI : un marché à notre portée

Si l’expert-comptable est bien identifié comme le conseil privilégié des chefs d’entreprise de TPE/PME, il l’est beaucoup moins concernant les ETI. Et pourtant, ce marché dans lequel de nombreux confrères sont déjà acteurs, est un champ de croissance potentiel à la portée de la profession et de valorisation des domaines de compétences de l’expert-comptable, au regard des activités de conseil. C’est pourquoi un comité ETI a été créé dans le cadre de la nouvelle mandature du Conseil supérieur pour (re)conquérir ce marché et consolider notre place auprès de toutes les entreprises quelle que soit leur taille.

Définition des ETI et champ d’intervention de la profession


Selon les textes en vigueur, une entreprise de taille intermédiaire (ETI)1 est une entreprise qui a : 

  • entre 250 et 4 999 salariés,
  • et soit un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliards d'euros, soit un total de bilan n'excédant pas 2 milliards d'euros.

Une ETI, c’est aussi selon les acteurs économiques, une entreprise qui compte moins de 250 salariés, avec plus de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires et plus de 43 millions d'euros de total de bilan, majoritairement patrimoniale, voire familiale.


Cependant, ce n’est pas la taille qui compte ! Entre les TPE et les grandes entreprises, il existe sur notre territoire un tissu économique considérable composé, certes des ETI, mais également des PME de croissance qui n’aspirent qu’à grandir. Ces organisations créent des emplois, génèrent de la richesse, innovent sans cesse, sont ancrées dans nos régions, se développent à l’étranger,… mais subissent comme les autres les contraintes et rigidités administratives et réglementaires de l’entrepreneuriat français.


Ce sont toutes des ETI en puissance que nous devons aider à passer ce cap et dans lesquelles la profession est déjà présente.


Pour continuer à les accompagner, nous devons les aider à identifier leur potentiel puis les guider dans cette démarche de développement.

A la clé, pour nos cabinets, de nouvelles missions adaptées à leurs attentes et pour notre profession, une image renforcée d’acteurs du conseil à forte valeur ajoutée.

Pour mieux maîtriser ce marché et aider la profession à le (re)conquérir, le comité ETI a initié le projet d’une enquête qualitative et quantitative sur les besoins de ces entreprises. Cette enquête vise à interroger directement les dirigeants, DAF, directeurs juridiques, DRH pour identifier leurs besoins, leurs process pour recourir à des conseils extérieurs…. Ces travaux seront restitués lors du congrès et serviront d’ici là à travailler sur la conception d’outils pour accompagner les professionnels vers ces nouvelles missions.

 

Les ETI

 

Contrairement aux idées reçues, les TPE et les PME en phase de devenir des ETI sont présentes sur tout le territoire. Certaines régions abritent un vivier d’ETI souvent spécialisées dans un secteur d’activité porteur. Les filières du commerce de gros et de détail, des produits de luxe, des travaux et de la réparation, du transport, du commerce et de la réparation automobile, … mais aussi les sous-traitants de l’aéronautique, du secteur de la construction ou de l’industrie métallique, chimique, pharmaceutique, alimentaire, etc. sont autant d’exemples où chacun d’entre nous compte parmi ses clients ou ses prospects, une ou plusieurs pépites qui pourraient entrer tôt ou tard dans cette catégorie. C'est sans compter le potentiel considérable que constitue le secteur non marchand au travers des activités d’hébergement médico-social et de l’action sociale.


Sur les 12 269 entreprises, identifiées par nos soins comme ETI ou PME de croissance, 77% sont des entités de moins cent salariés (et 44% moins de cinquante). Ces statistiques illustrent l'accessibilité de ce marché à nos cabinets.

 

Quelles missions pour les ETI et les ETI de demain ?


Les ETI sont souvent déjà bien structurées et bénéficient en interne des compétences dans les secteurs de prédilection de notre profession. En effet, beaucoup d’entre elles ont parmi leur direction administrative et financière, un ou plusieurs salariés ayant suivi une formation d’expert-comptable ou ayant une expérience au sein de nos cabinets.
Source CSOEC - Base INSEE – 12 269 PME/ETI (secteur marchand) - Novembre 2017
Ainsi, au-delà de quelques missions de support, elles recourent davantage à des conseils extérieurs sur des points spécifiques. Contrairement aux missions récurrentes que propose la profession aux TPE/PME, les besoins de ces entités sont plus spécifiques, voire ponctuels.

Les outils et les moyens à utiliser pour proposer aux ETI et PME de croissance une offre de services adéquate nécessitent pour nos cabinets de s’adapter.

Les ETI 2

 

Il ressort des constats faits par une majorité de chefs d’entreprise en quête de percer ce plafond de verre de l’ETI que cet objectif suppose de mobiliser plusieurs leviers et notamment savoir déléguer et s’entourer, miser sur la croissance externe, organiser la transformation numérique et se développer à l’international. Ces axes regroupent de nombreux domaines de nos compétences que nous devons rendre plus lisibles et affirmer notre savoir-faire au même titre que de nombreux acteurs non réglementés.


Parmi les principales priorités des DAF pour 2018², la profession est déjà en capacité de répondre à leurs attentes sur un grand nombre de thématiques, notamment : 

  • croissance du chiffre d’affaires : accompagnement à l’export, à la croissance externe, accompagnement en Innovation – R&D ;
  • amélioration de la rentabilité : amélioration du prix de revient, contrôle de gestion, revue de process, comptabilité analytique ; 
  • transformation digitale : sensibilisation aux enjeux, organisation automatisée des flux, évaluation du coût de l’impact de la transformation digitale ;
  • maîtrise des risques opérationnels : réalisation d’une cartographie des risques, établissement d’un manuel de procédures, contrôle interne ;
  • renforcement des systèmes d’information : accompagnement en cybersécurité, accompagnement dans la mise en conformité avec le RGPD ;
  • croissance externe : préparation du projet et recherche de cibles, audit et évaluation, négociation et recherche de financement, élaboration du business plan…

Et bien d’autres encore…

 

Rendez-vous à Clermont-Ferrand


Le comité ETI s’est engagé dans une démarche collaborative avec de nombreux acteurs publics et institutionnels proches de ces entreprises (Bpifrance, Business France, Pacte PME, METI, etc.). Notre rôle sera d’animer des partenariats opérationnels sur le terrain afin de rendre plus systématique le recours à la profession sur les domaines du conseil. L'appui des conseils régionaux qui ont une parfaite connaissance de leur territoire et des acteurs locaux, sera un atout considérable pour apporter une réponse ciblée et coordonnée.

 

Parallèlement, en s'appuyant sur les travaux des différents comités techniques du Conseil supérieur, la mise en avant des savoirs et des savoirs faire des experts-comptables sera un enjeu auprès de tous ces acteurs.


Nous aurons à l’occasion du prochain congrès de l’Ordre à Clermont-Ferrand, le plaisir de vous rendre compte des premières actions mises en place et des projets d’outils à destination de la profession.


Philippe Bonnin

Président du comité ETI du Conseil supérieur

 

1. Décret n° 2008-1354 du 18 décembre 2008 relatif aux critères permettant de déterminer la catégorie d'appartenance d'une entreprise pour les besoins de l'analyse statistique et économique

2. Baromètre des DAF, SVP, Jacquillat et Détroyat Associés, ABV Group, novembre 2017, 2e édition

Parcourir l'historique du SIC :

ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE

Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !
ABONNEZ-VOUS AU SIC NUMERIQUE
Le SIC Numérique parait mensuellement, à l’instar de son homologue papier. Pour être averti par mail de la publication d’un nouveau numéro, abonnez-vous !

Toutes les parutions

JUIN 2018

SIC N° 374

  • 73e Congrès : Stratégie et compétences pour la croissance
  • Règlement général sur la protection des données : tenez-vous prêts !
  • Le site internet de l'Ordre fait peau neuve !

Consulter

MAI 2018

SIC N°373

  • Gestion des données personnelles et RGPD
  • 73e Congrès : cabinet, missions et marchés !
  • Déclaration annuelle des papiers : êtes-vous prêts ?

Consulter

AVRIL 2018

SIC N°372

  • Bilan 2017 des TPE-PME françaises
  • Les fidélité des clients envers leur expert-comptable
  • Le triple A du Leader : ambitieux, anthentique, attachant !

Consulter

MARS 2018

SIC N°371

  • 10 commandements pour se prémunir de la cybercriminalité
  • 73e Congrès : stratégie et compétences pour la croissance
  • Le 73e Congrès ; un rendez-vous en terre d'exception à ne pas manquer

Consulter